ACTUALITÉSL'INFO EN PLUS

Comment fonctionne le championnat d’Espagne de padel ?

Les Championnats d’Espagne Absoluto commencent dans 10 jours ! Son homologue en France est le championnat de France de padel. Nous allons essayer de vous expliquer comment fonctionne ce championnat d’Espagne et de quelle manière nous pouvons le comparer avec notre championnat français.

Le championnat national espagnol : Une étape à part entière

En Espagne, les championnats nationaux séniors sont regroupés en une étape à part entière du circuit. Il n’y a d’ailleurs jamais de tournois World Padel Tour pendant la compétition. Il s’agit d’une superbe grosse compétition pendant 7 jours (du 23 au 29 avril à Las Palmas en 2018).

A l’inverse de la France, pas de places réservées lors des champions régionaux. Les places du tableau final iront aux joueurs et joueuses les mieux classés. Il y aura en revanche des pré-qualifications et des qualifications sur place.

Seuls les espagnols ont le droit de participer à la compétition même si une dérogation peut être attribuée aux résidents sur le sol espagnol.

Cette année le championnat espagnol se déroulera aux Canaries à Las Palmas au club « La Calzada ». 12.000m2 dédiés au padel avec 17 pistes dont 4 panoramiques.

Le championnat d’Espagne de Padel doté financièrement

Le championnat d’Espagne est doté financièrement. Tous les joueurs et joueuses espagnols du circuit seront présents pour se disputer la succession chez les femmes des jumelles Alayeto numéro 1 mondiales, et chez les hommes d’Ale Galan et Juani Mieres.

La Fédération Espagnole de Padel, offre l’hébergement en hôtel 4 étoiles pour tous les participants du tableau final (32 équipes dans chaque tableau) et une aide de 50€ pour les 100 premiers inscrits est donnée pour participer aux frais de transport.

Une comparaison avec les championnats de France 2018 ?

Les phases finales des championnats de France de padel 2018 se dérouleront avec 24 équipes qualifiées dans chaque tableau (16 uniquement en 2017). 18 places sont réservées aux champions régionaux et 6 places seront attribuées à des repêchés (à priori les mieux classés parmi les demi-finalistes des étapes régionales).

La FFT participera aux frais de déplacement et d’hébergement de chaque participant mais il n’y aura pas de prize-money distribué.

Ce système va permettre à chaque région d’avoir son représentant dans le tableau final mais on peut se poser la question de l’intérêt de qualifier des joueurs hors top 50/60 français alors que certains top 30 voir top 20 nationaux devraient rester à la maison.

Pourquoi ne pas organiser des qualifications sur place pour toutes les équipes (championnes de leur région ou pas) qui ne rentreraient pas directement dans le tableau final avec leur classement ?

Cela permettrait sûrement une vraie fête nationale du padel et d’avoir un tableau final le plus relevé de l’année !

A méditer pour les années futures.

Mario Cordero – Padel Magazine

Tags

Mario Cordero

Mario Cordero est un fin technicien de l'équipe. Il observe, il analyse, il revient sur des thèmes pour apporter son expertise. Complet, l'homme l'est comme sur le terrain !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X