Babolat padel répond aux questions de notre collègue espagnol Padel Spain. Des questions pour connaitre la situation de la marque française par rapport au Covid-19.

C´est une crise sanitaire qui va entrainer une crise économique. Seules les entreprises les mieux préparées, les plus solides financièrement, et les plus impliquées dans le monde et le développement du padel s´en sortiront. Aujourd´hui, le marché du padel est surchargé en marques de matériel et de constructeurs de pistes. Ces crises devraient “nettoyer” ce marché.

Ce sont les mots de Frédéric Bertucat, directeur du développement international de la marque française Babolat, créée en 1875 par Pierre Babolat. Une marque qui a déjà connu plusieurs crises, notamment 2 guerres mondiales. Ce qui pourrait inquiéter la marque, ce n´est pas réellement la santé financière de Babolat, mais celle des personnes avec qui elle travaille. Les fournisseurs, les revendeurs, et toutes les petites mains qui font que vous puissiez profiter pleinement du matériel qu´elle propose.

Aujourd´hui, depuis chez eux, les employés Babolat travaillent sur 2021. Des nouveautés et beaucoup de choses seront à raconter.

Pour les joueurs c´est différent. Tant de temps confinés va susciter l´envie de retourner voir ses amis, faire du sport. Et le padel est top pour ça. Le seul hic sera la surcharge des réservations des pistes… et tant mieux pour les clubs.

Est-ce que cet élan vers les pistes incitera les investisseurs à se lancer dans de nouveaux clubs, ou construire plus de pistes ? L´avenir nous le dira.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.