Yann Auradou et Florian Valsot ont été éliminés en huitièmes de finale du FIP Rise de Canet. Le Parisien et l’international monégasque ont livré une excellente prestation face à des top 100 du World Padel Tour.

Yann Auradou: “Je pense que l’on a fait un bon match. Ça s’est joué sur des détails parce qu’on était vraiment pas loin. Il nous a peut être manqué un peu d’expérience à ce niveau. Ce sont des joueurs top 100 qui ont l’habitude de faire des gros matchs sur le WPT. Personnellement, c’est mon deuxième tournoi international.”

“Florian est une bonne brute ! Il suffit de voir ses cuissots. C’est un joueur porté sur l’offensive, qui a une très bonne volée et un très bon smash. Il faut qu’il progresse en défense. Il me convient bien, et je pense que nous sommes une paire difficile à battre.”

Florian Valsot: “Dans le padel c’est compliqué de trouver des joueurs fiables. Avec Yann je m’entends super bien. J’espère que l’on pourra faire de nombreux tournois ensemble. J’ai envie que ça marche avec Yann en tous cas.”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.