Il y a quelques jours se tenaient les Championnats de France Interligues Jeunes au Toulouse Padel Club.

Ce fut l’occasion pour Padel Magazine de s’entretenir avec Yann Auradou et Christian Collange, deux membres de la Mission Padel de la Fédération Française de Tennis. Les deux hommes, accompagnés de Marianne Vandaele et Alexia Dechaume, ont pour mission de développer le padel chez les jeunes ainsi que les dames. A noter que Christian Collange est également Président de la commission padel pour la ligue PACA.

A notre micro, ils sont revenus sur la double victoire de la région PACA mais également sur le futur du padel français chez les graines de champions

“Un niveau de plus en plus élevé”

Christian Collange :Nous sommes fiers des jeunes et de l’ambiance qui règne. Cette année il s’agissait d’un vrai championnat avec 12 ligues donc il y avait énormément de concurrence, nous l’avons vu chez les garçons. Idem chez les filles nous gagnons en 3 sets. Ce qu’il faut souligner, c’est surtout le niveau général qui ne cesse de monter. Pour moi c’est le padel qui est gagnant.”

Yann Auradou :Pour ma part j’ai vu un niveau très élevé même en U14. Bien évidemment ce sont les générations qui vont nous pousser vers la sortie demain.”

C.C : “Nous avons des coachs supers qui suivent les gamins toute l’année et je n’ai pas besoin de venir leur dire quoi que ce soit. Je n’ai ni l’expérience, ni le niveau pour venir me mettre à la place des profs. Dans le sens où chacun est à sa place. Je suis là avec la ligue pour encadrer, structurer et mettre en place des choses car j’ai évidemment beaucoup d’expérience sur la partie club et enseignement.”

Y.A :Nous avons un très bon vivier de joueurs / joueuses, après iront-ils à Valence, ce n’est pas à moi de le dire en tout cas nos deux équipes seront compétitives et c’est une bonne chose pour le futur du padel en France.”

instinct padel auradou vandaele collange

“Développer le padel chez les jeunes et chez les dames”

C.C :La mission padel a été aussi créée pour ça. Nous avons deux objectifs. D’abord les jeunes, car nous ne pouvons pas lancer un sport comme cela sans qu’il y ait une structuration des jeunes. Et ensuite le padel féminin. Dans d’autres pays, le pourcentage de joueuses peut grimper jusqu’à 50% donc il n’y a pas de raison que nous n’y parvenions pas dans les deux ans à venir. Nous sommes là pour ça.”

Y.A :Comme le dit si bien Christian, ce sont les deux objectifs principaux de la Mission. Ce n’est que le début de l’aventure, il faut continuer. Vous en saurez plus dans le numéro 2 d’Instinct Padel !

Retrouvez cette interview en intégralité ci-dessous.

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.