Les favoris ont eu peu de mal à démarrer ce matin lors de la suite des seizièmes de finale du Sweden Grand Master de l’APT Padel Tour.

Si Vasco Pascoal et Miguel Oliveira n’ont pas trop tremblé face aux locaux Hjalmarson/Falkenström (6/4 6/2), les autres paires favorites des seizièmes ont été moins efficaces.

Confrontés à Alex Ramillete et Jérôme Inzerillo, Yain Melgratti et Andres Britos se sont faits surprendre dans le premier set, avant de passer la seconde : 4/6 6/0 6/2. Le Français était tout de même satisfait de ce match face à l’une des paires les plus solides du circuit. Il se pourrait d’ailleurs qu’il poursuive l’aventure avec l’Espagnol Ramillete.

Même scénario pour Federico Chiostri et Gonzalo Alfonso face à Facundo Dominguez et Marc Bernils. Vexés par la perte du premier set, les numéros 1 ont vite remis les pendules à l’heure, nous offrant des coups de grande classe comme cette amortie signé Alfonso ! Victorieux 3/6 6/1 6/2, ils seront bien au rendez-vous des huitièmes demain.

https://youtu.be/a7mYklIIUtU

Après Jérôme Inzerillo, c’est un autre joueur de l’équipe de France qui termine son tournoi. En effet, Max Moreau et Victor Saenz se sont inclinés face aux internationaux brésiliens Lucas Da Cunha et João Pedro Flores. La paire franco-espagnole avait réalisé une première manches très solide, se procurant même une balle de set. Finalement, les Sud-Américains ont serré le jeu pour s’imposer 7/6 6/2.

Place désormais à la suite des seizièmes, à suivre juste en-dessous, avec notamment les Suédois Johansson et Björkman face aux Argentins Ferreyra/Gutiérrez, puis les débuts de la paire 100% française :

 

Xan est un fan de padel. Mais aussi de rugby ! Et ses posts sont tout aussi punchy. Entraîneur physique de plusieurs joueurs de padel, il déniche des posts atypiques ou traite de sujets d’actualité. Il vous donne également quelques conseils pour développer votre physique pour le padel. Clairement, il impose son style offensif comme sur le terrain de padel !