Du beau jeu sur le central à Oeiras ! Au terme d’une longue journée de padel, l’organisation a décidé de nous offrir un “super samedi” : nous aurons les demies le matin, et les finales l’après-midi.

Scat et Willy ne l’ont pas fait

Jeremy Scatena et Willy Lahoz n’ont pas été en mesure de se qualifier pour les demi-finales. Très bons par moments, le Français et l’Espagnol ont été trop inconstants pour gêner Oliveira/Melgratti.

Miguel et Yain ont fait régner leur constance pour remporter facilement la rencontre. 6/4 6/1

scatena apt padel tour oeiras deception

Tolito/Popovich, une combinaison inflammable

Tolito Aguirre est en feu dans le début de match. Ses coups d’éclats et la solidité de Mati Popovich permettent à la paire de faire rapidement le break, puis de sauver 3 balles de break pour prendre une vraie option sur le set 4/1.

Le talent de Tolito déborde. Sur une sortie par 3 de catalogue, l’Argentin qui réside au Mexique remet la balle dans le filet adverse et termine sa course devant son jeune fils. Il lance un “vamos” depuis ses tripes qui aurait pu effrayer le petit de onze mois, mais il a ri. Premier set en poche 6/2.

tolito vamos apt padel tour oeiras open

“Vamos a levantar” -on va remonter- ne cesse de dire Maxi Arce à son coéquipier, mais Mati Popovich s’y met aussi. Lorsque Mati et Tolito jouent comme ça, ils peuvent faire déjouer toutes les paires de l’APT. Ils remportent le deuxième set au tie-break et s’offrent une demi-finale.

Chiostri/Alfonso dans la souffrance

Que ce fut dur pour les n°1 ! Après avoir remporté le premier set facilement (6/1), tout le monde s’attendait à une ballade… Mais avec Chiostri et Alfonso, il y a toujours du drame. Da Cunha et Flores surprennent les Argentins dans le deuxième set en saisissant leur chance.

Le troisième set est une beauté de padel. Chiostri et Alfonso font deux fois le break, mais les Brésiliens ne lâchent pas et reviennent à 4/4. Dans le Money Time, les Argentins répondent toujours présents. Ils concluent en 3 sets. Federico Chiostri a rassuré sur son état physique : un petit bandage, mais pas d’apparents signes de douleurs.

chiostri alfonso douleur apt padel tour oeiras open

Bejarano/Schaefer, la belle perf’

L’Argentin et le Portugais poursuivent leur parcours sans faire trop de bruit. Face aux Paraguayens Castañeyras et Abud, cette belle paire a assuré la victoire en deux sets. 7/6 6/3

Chez les dames de nouveaux visages en demies

Nous aurons deux belles oppositions à suivre sur la chaîne Youtube de Padel Magazine. À 9h30, les n°1 Mendonça/Vilela face à Garcia/Brites, suivi de Carrascosa/Derbis contre Borrero/Schuck.

Rendez-vous demain pour les demies… et les finales. En effet, de la pluie est prévue pour dimanche, et l’organisation préfère assurer le coup en jouant tous les matchs samedi.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.