Sanyo “El Mago” Gutiérrez répond aux diverses questions du magazine espagnol Marca. Une interview intéressante où l´on découvre Sanyo papa avec de nouvelles inquiétudes.

L´année 2020 fût un grand chamboulement pour tous les sportifs de haut niveau, tant de padel que de tennis, de football ou autres. Sanyo Gutiérrez n´y manque pas et aborde aussi bien les sujets padel que personnels.

Vie privée

Sanyo devient papa en 2020. Premier enfant dans une période pas évidente. Eviter que son enfant ne tombe malade est sa première préoccupation. Manque de chance, Sanyo est testé positif au Covid-19 en cours de saison, et c´est vraiment avec de grandes précautions qu´il reste en contact avec sa famille.

Cette naissance a été un changement complet de vie. Autrefois tout était basé sur sa vie personnelle, peu importait si ce n´était le plaisir individuel. Aujourd´hui avec cette nouvelle arrivée, Sanyo change, et cela se ressent sur la piste.

La période confinement

Cette période n´a été simple pour personne. L´union avec Stupa a pris plus de temps que prévu car les deux partenaires n´ont pu partager la piste, les entrainements, prendre des habitudes, une certaine routine que Sanyo aime bien et qui est seulement apparue en deuxième partie de saison. Le confinement a permis de gagner en masse physique mais n´a pas favorisé les échanges sur la piste. Heureusement, dès les premières touches de balles, cette mauvaise passe a rapidement été oubliée.

Retour sur le devant de la scène

Aujourd´hui paire numéro 2, Sanyo et Stupa réalisent une très belle fin de saison. Comme dit ci-dessus, Sanyo a besoin de trouver un rythme avec son partenaire, chacun sa place. L´année précédente, son union avec Maxi Sánchez était très positive mais partager la piste avec un très bon ami peut amener un joueur à faire de mauvais choix. Aujourd´hui il faut gagner sa vie, protéger sa famille, et être professionnel du padel c´est aussi prendre des décisions. Choisir Stupa en était une, et la preuve, ça fonctionne. 3 finales consécutives et paire numéro 2 avant le Master Final.

Objectif numéro 1 ?

Bien sûr que l´objectif est de devenir numéro 1 car dans sa carrière, Sanyo a atteint tous les objectifs qu´il s´était fixés. Afin de continuer à jouer avec envie, il se fixe le poste de numéro 1, tenu par Ale Galán et Juan Lebron. Cette paire est tellement compliquée à jouer qu´elle oblige les autres paires à augmenter leur niveau de jeu ; c´est positif pour tous. Alors certes il est très difficile de les battre au premier match, mais petit à petit elle perd des sets, et même des demi-finales comme à Las Rozas.

L´année 2021 risque d´être bien plus animée. Le mental sera certainement la partie du jeu qui marquera la différence.

Sanyo Gutiérrez, 36 ans, un des joueurs les plus tacticiens du padel. Un joueur discret au grand coeur, un exemple de travail et de sacrifices.

Interview Marca à retrouver ici.

 

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.