Ce mardi 12 juillet marquait l’arrivée des numéros 1 mondiaux à Paris dans le mythique stade Roland-Garros. A cette occasion, Padel Magazine a eu la chance de s’entretenir avec Alejandro Galan.

C’est très émouvant d’être ici, j’en ai eu la chair de poule quand je me suis rendu sur le court Philippe Chatrier. Je n’y avais jamais été pour ma part, et le voir avec une piste de padel c’est encore plus beau (rires).”

“Roland-Garros est un lieu mythique pour le sport”

“J’ai vraiment très envie de jouer, et on peut déjà sentir cet esprit, cette atmosphère que peut dégager le sport ici. Que l’on soit un amoureux du tennis, du padel ou d’un autre sport tout le monde sait que Roland-Garros est un lieu mythique. C’est très émouvant d’être ici et j’en suis très content. De plus voir que le padel est arrivé jusque là, c’est spectaculaire.”

“J’aime beaucoup Paris. Depuis la Saint-Valentin où je suis venu pour la toute première fois, c’est vrai que je reviens souvent et j’adore ça !

Chatrier roland garros padel greenweez 2022
Court Philippe Chatrier

“Je ne sais pas ce qui se passera à la fin de notre contrat avec le WPT”

“Je trouve dommage l’absence de Tapia et Sanyo sur cette compétition. Je sais qu’ils aimeraient être ici eux aussi car ils l’ont dit publiquement mais ce ne sont pas les seuls et c’est vrai que j’aimerais que tous les joueurs puissent exaucer leurs vœux et j’espère sincèrement que nous pourrons tous profiter de ce que nous vivons actuellement”.

Concernant la condition physique, c’est sur que ce n’est pas facile mais nous savions ce qui nous attendait. Nous avons réalisé une bonne pré-saison et mon corps a l’air de bien tenir pour le moment. Je suis très content du rythme que nous avons actuellement avec Juan Lebron“.

Lebron Galan demi finale Premier padel italy major 2022

“Je ne sais pas ce qui va se passer quand notre contrat avec le World Padel Tour se terminera, ce que je sais c’est que les joueurs et moi-même profitons énormément de ce genre de compétitions et de voir comment se développe ce sport. Si à l’avenir nous pouvons comme ici choisir quel tournoi jouer, et que la décision revient aux joueurs, nous verrons bien comment évoluera la situation. Une chose est sûre c’est que sur le court Philippe Chatrier, nous sommes partis pour y rester (rires)”.

“J’ai hâte de pouvoir participer au Premier Padel de Madrid”

Le Premier Padel de Madrid est un évènement que je ne veux pas rater. Madrid est la capitale du padel, c’est chez moi et le Wizink est un endroit spectaculaire. Nous avons hâte de pouvoir en profiter”.

Puisque le tournoi se tiendra début août, en pleine période de vacances estivales, nous avons demandé à Ale s’il pensait que le Wizink pourrait se remplir facilement durant cette semaine.

“A Madrid il y a beaucoup de gens et je pense qu’en Espagne ils ont très envie de vivre des tournois comme celui-ci donc oui je pense que le stade pourra se remplir et je me languis déjà d’y être”.

“Nous voulons gagner plus de titres”

“Je suis satisfait de notre niveau de jeu cette saison, c’est la première année où nous jouons autant de finales, nous sommes beaucoup plus réguliers, mis à part lors de deux tournois où nous n’avons pas su démontrer notre meilleur niveau. Nous voulons gagner plus de titres mais il ne faut pas oublier que semaine après semaine et au vu du peu de temps de repos que nous avons, il arrive parfois que nous n’ayons pas les batteries pleines à 100%”.

Le niveau est excellent parmi nos adversaires. Nous venons de Valence, nous avons pratiqué un excellent padel. Nous avons eu l’opportunité de conclure le match en finale mais Sanyo Gutierrez et Agustin Tapia n’ont rien lâché et ont élevé leur niveau sur la suite de la rencontre. Ils ont été meilleurs et méritent amplement cette victoire.

Rafa Nadal disait à plusieurs reprises qu’il sentait de bonnes ondes, de la magie quand il était à Roland-Garros. Est-ce que le numéro 1 les ressent aussi ?

“C’est vrai que c’est quelque-chose qui se ressent quand on est ici et j’espère que cette magie nous accompagnera”

Retrouvez cette interview exceptionnelle d’Alejandro Galan en espagnol ci-dessous.

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.