Jérémy Scatena nous accompagne cette semaine pour un tutoriel padel légèrement différent. Nous ne parlerons pas de technique ou tactique padel mais de la nutrition chez les joueurs de padel comme chez les personnes désirant mener une vie saine.

La nutrition est un sujet qui a beaucoup évolué ces dernières années. Souvenez-vous des discours des nutritionnistes qui annonçaient que manger plus de 2 jaunes d’œuf par semaine faisait augmenter le cholestérol, qu’il fallait boire un bon jus d´orange le matin ou encore qu’il fallait manger une tranche de pain complet par jour.

Aujourd’hui on se rend compte que le jus d´orange c’est du sucre, que le pain complet c’est du sucre, et les jaunes d’œuf sont des graisses essentielles aux tissus cellulaires. Attention toutefois aux œufs.

Rappel

0 : Oeuf bio

1 : Oeuf de poule élevée en plein air

Chez un sportif, en 2020, et surtout dans le padel, il est important de bien se nourrir pour la performance et pour une meilleure récupération.

Pour ma part (Jérémy Scatena), que je sois en période d’entrainement, de tournois ou même en vacances, je commence dès le matin avec un petit déjeuner fort en vitamines et beaucoup d’eau pour une bonne hydratation. Des fruits comme le kiwi (vitamine C), le citron ou pamplemousse (hydratation), des protéines, des oeufs, et des céréales complètes comme l´avoine. Essayez d’oublier le pain, blanc ou complet.

Ce type de petit déjeuner permet de tenir la matinée sans creux, contrairement au pain et au jus d´orange qui sont du sucre et pourraient vous provoquer une “fringale” vers 10-11h. Si vous avez une petite faim, préférez les fruits secs (noix, amandes, noisettes) qui vous donneront de l´énergie et ce sont des graisses de bonne qualité. Il vaut mieux câler un “coup de barre” avec des graisses végétales (fruits secs ou avocat par exemple).

Adapter la nutrition à l’effort

En période de forts entrainements ou de compétition, il va falloir manger plus de glucides, choisir ses glucides avec de préférence des glucides complets. Un exemple, les pâtes devront être cuites “al dente” pour transmettre de l’énergie dans la durée. Trop cuites elles apporteront du sucre immédiatement. Important à savoir pour adapter ses repas à l´effort à venir.

En période de préparation, plutôt axer son alimentation sur les glucides, et tout au long de l’année, des fruits et des légumes pour créer un équilibre. Cet équilibre doit se faire entre les protéines que vous mangez (les œufs, la viande, le poisson ou autres) qui sont des aliments acides, et les fruits/légumes qui sont des aliments basiques.

Lors des efforts sportifs, votre corps génère de l´acidité. Pour une meilleure récupération et repousser la fatigue, les éléments basiques seront essentiels. Toutefois vous pouvez manger ce que vous voulez, mais votre corps va devoir dépenser de l’énergie pour mettre la balance à zéro des bêtises alimentaires que vous avez créées : c’est la clé d’une meilleure performance chez le sportif.

Un aliment que nous pourrions manger sans retenues ?

Les légumes. En quantité et sans soucis. Tout d’abord cuits à la vapeur, puis pourquoi pas avec un peu d´huile chauffée légèrement pour ne pas qu’elle s’altère, mais il faut avant tout se faire plaisir.

Le conseil : Dans les légumes, ajoutez du curry qui est un anti-inflammatoire, ajoutez du piment, du paprika doux, du cumin, bref des épices qui donneront de la couleur aux plats, et qui vous donneront envie de les manger. Et c’est bon pour la santé !

Et les fruits alors ?

Les fruits il faut en manger. Mais avec parcimonie car c’est du sucre. Petite préférence pour les fruits rouges car ils sont anti-oxydants.

Le repas parfait par Jérémy Scatena ?

  • Salade de crudités avec du chou rouge, du poivron pour la vitamine C, des concombres, des tomates, des légumes crus pour contrer cette période de l’année où nos défenses immunitaires baissent. Parsemez de graines de chia, de courge ou de germes, de blé par exemple.
  • Des pois chiches, des haricots blancs ou du riz complet de Camargue associé avec 2 œufs bio et une purée de carottes.
  • Des bananes bien mures congelées prêtes à être mixées avec du lait de coco. Sur cette glace vous pouvez déposer un coulis de fruits rouges pour les anti-oxydants et vous avez un dessert de sportifs.

Le plat en plus

Mixer des carottes, de la patate douce, de la courge et une noisette de beurre. Associé à une viande, c´est le top.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.