InterviewsACTUALITÉS

Samuel Devrand, un gaucher sympa ?

Interview de Samuel Devrand (Ambassadeur Black Crown, Padel International et du site de vente en ligne www.padel-shopping.fr)  pour comprendre un peu mieux les spécificités des joueurs gauchers et pourquoi ils peuvent avoir un jeu gênant pour leurs adversaires.

Qu’est-ce qui fait la particularité d’un gaucher ?

Samuel Devrand : Nous sommes une minorité de joueurs donc le fait d’avoir un gaucher en face de soi peut perturber par rapport aux habitudes de jeu ou des schémas pratiqués la majorité du temps. Comme tu le dis Clément: “Car pour les adversaires, les coups et les effets sont inversés… » face à un gaucher.

Un gaucher, ce n’est pas si sympa à jouer ?

Non, c’est n’est pas sympa… Cela peut effectivement représenter un atout, à condition de faire équipe avec un droitier. 

L’avantage c’est d’avoir les 2 coups droits au centre: le gaucher se plaçant toujours à droite sur le court. En effet, le jeu durant un échange passe presque systématiquement par le centre du terrain donc sur les coups droits de la paire gaucher/droitier, le coup droit étant pour la quasi totalité des joueurs le côté le plus fort.

Sinon, on peut peut-être parler d’un aspect psychologique, dû au fait qu’on soit moins nombreux mais cela peut disparaître rapidement en début de match si l’adversaire s’aperçoit dès les premiers coups de raquettes que le gaucher dans sa diagonale ne le met pas tant en difficulté que ça.

Un gaucher est-ce si chiant à jouer ?

J’ai lu des articles qui rendaient compte d’études scientifiques et qui prouvaient que les gauchers étaient aussi avantagés dans les sports duels par le traitement de l’information qui arrive directement dans le bon hémisphère du cerveau… personnellement, j’ai du mal à en voir les effets et je crois plus au coup d’oeil et à la bonne lecture du jeu et des trajectoires!

Comment ça se passe au niveau des smashs ?

Cela peut représenter un inconvénient sur les lobs car on est potentiellement deux à pouvoir smasher. Mais à titre personnel, je ne pense pas que ce soit le cas. Par exemple, dans la paire que je formais avec Simon Boissé, il était entendu avant le match que le jeu au dessus de l’épaule qui arrivait exactement au milieu, c’est Simon qui prenait car il était plus explosif que moi. A contrario, dans la paire Lapouge/Weber, il me semble que c’est le gaucher, Matt Lapouge qui prend les balles hautes au centre.

As-tu déjà observé que tes adversaires changent leur style de jeu quand ils affrontent un gaucher ?

De là à dire qu’un adversaire change son style de jeu parce qu’un gaucher est en face, je ne crois pas… en tout cas, pas systématiquement. Par contre, il m’est souvent arrivé d’entendre après un point perdu par mon adversaire « mais put… oui, réfléchis, il est gaucher !!! » . Ce qui veut bien dire implicitement que ce joueur là va changer ses zones face à un gaucher.

Les gauchers sont une denrée rare… Es-tu plus demandé que certains autres joueurs grâce à ça ?

Personnellement, je n’ai pas l’impression d’être plus “demandé” ou “recherché” comme partenaire parce que je suis gaucher. Par exemple, personne n’est venu me voir en me disant « je cherche un gaucher! ». Par contre après les matchs, il m’est arrivé quelquefois avoir entendu de mes adversaires que mon jeu de gaucher les gênait, et mon partenaire se féliciter de faire équipe avec un gaucher.

A haut niveau, le numéro 1 mondial, le joueur référence: Fernando Belasteguin joue depuis plusieurs années avec des gauchers, de Pablo Lima à Juan Martin Diaz. C’est, je pense, un choix délibéré de sa part d’avoir voulu faire équipe avec des gauchers. Après, de manière plus générale, il faudrait demander aux droitiers, si eux, « en cherchent » pour jouer avec eux… En tout cas, personnellement, je ne cherche pas de gauchers !

En savoir + sur les gauchers ?
https://padelmagazine.fr/le-joueur-gaucher-une-denree-rare-au-padel/

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X
Lire les articles précédents :
JAUME SANTO : “Le padel à grande vitesse”

Jaume Santo est un grand monsieur du padel barcelonais. Joueur de haut niveau, coach au fameux club de padel Real Polo Club. Jaume nous dit tout sur lui, son club...

Du 13 au 17 juillet au Madrid Padel Days

C'est parti pour les stages de padel à Madrid avec Madrid Padel Days et des professeurs de padel reconnus dans le monde du padel. Du 13 au 17 juillet, dans...

Au padel, sortir du terrain c’est possible !

Le padel est le seul sport qui permet de jouer à l'extérieur du terrain. Et c'est ce qui fait toute la beauté de ce sport. Il n'y a pas de...

Fermer