A la uneACTUALITÉSInternationaleChampionnats du mondeActualités internationales

Malaise : Pas de nation championne du monde au Paraguay

C’est une grande première dans l’histoire des championnats du monde de padel : Il n’y a aucune nation championne du monde de padel chez les messieurs.

L’habituel face-à-face en finale d’un mondial ESPAGNE vs ARGENTINE n’aura donc pas lieu aux championnats du monde de padel 2018 au Paraguay.

Si l’ambiance générale a été exceptionnelle, et les paraguayens aux petits soins, cela n’a pas été suffisant pour oublier certaines carences dans ce mondial.

Organisation à revoir

Les 16 joueurs argentins et espagnols ont déclaré ensemble ne pas vouloir faire cette finale à cause de l’organisation générale de la compétition et le terrible orage subit dimanche dernier en début d’après-midi. Un déluge qui sera le coup de grâce pour les organisateurs, déjà très critiqués par les joueurs et les nations sur place.

La pluie n’a pas aidé. Mais le manque de communication aura fait cruellement défaut dans cette compétition. Les nations ne connaissant parfois pas précisément les horaires et les lieux où aller ou alors au dernier moment.

Nito Brea, le capitaine de l'équipe d'Argentine Dames
Nito Brea, le capitaine de l’équipe d’Argentine Dames

Car en effet, dans ce mondial (mais ce n’est pas le seul à avoir proposé ce type d’organisations), la compétition se divisait en 2 sites. Et même trois, si on compte le site de repli en cas de pluie. Cette multitude de sites et les problèmes de transports et de trafic parfois engendreront de gros retards, des incompréhensions jusqu’à même cette finale messieurs qui ne se jouera donc pas.

Chez les filles, c’est le Brésil qui déclarera forfait face à la France pour la place de 5e suite à l’organisation générale… Mais aussi suite aux nombreuses intoxications alimentaires toute la semaine dernière. 2 joueuses brésiliennes étaient déjà forfaits depuis 2 jours. Dans le groupe France, Robin Haziza et Mai Vo auront eu également quelques soucis à ce niveau là. Au point que Robin Haziza devra même faire forfait face à l’Argentine pour cette demi-finale historique des messieurs.

Mais même dans ces conditions dantesques, la France fait la fête !

La finale messieurs, pouvait-elle se faire ?

Chez les filles, on a grincé des dents, un communiqué conjoint a d’ailleurs été publié par les joueuses des deux pays (Argentine et Espagne) après la compétition en espérant obtenir de meilleurs mondiaux à l’avenir. Mais les filles voulaient aller jusqu’au bout de la compétition “pour le drapeau“.

Donc les messieurs auraient pu prendre exemple sur les dames, mais cela ne fut pas le cas. Est-ce critiquable ? Pas évident. Car rappelons-le, les terrains étaient très humides quoiqu’il en soit, les conditions pas évidentes car il s’agissait de terrains semi-indoor. Le risque de blessure pouvait être également envisageable. De nombreux joueurs sont en course pour accéder au Master de Madrid en décembre prochain. Hors de questions pour les joueurs de se blesser à 2 mois de cet événement ce qui est compréhensible.

Enfin, rappelons-le, les finales devaient se jouer dans une arène au centre de Asuncion. Mais annulé car le site n’était pas prêt pour l’événement.

La FIP pointée du doigt

La Fédération Internationale de Padel a été clairement la cible de plusieurs joueuses et nations cette semaine.

Comment la FIP a-t-elle pu accepter ces conditions au Paraguay ?

Pourquoi n’a-t-elle pas fait ce mondial en Argentine ou au Brésil si le Paraguay n’était pas prêt ?

Pourquoi ne pouvons-nous pas tout faire sur un même site ?

Avec le nouveau président de la FIP, Luigi Carraro, nul doute qu’il essaiera dès le début de son mandat en janvier prochain de remettre de l’ordre dans cette fédération internationale de padel critiquée pour son immobilisme depuis trop longtemps.

La FIP organisera t-elle une finale plus tard ?

A priori, il faut s’y résoudre, ce n’est pas possible à ce jour. Mais… la situation est tellement incroyable, qu’une résolution exceptionnelle est-elle envisageable ?

Entre le Master de Madrid et la Reprise du World Padel Tour 2019… On dit ça, on dit rien…

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock Detected

Please consider supporting us by disabling your ad blocker
X
X