Juan Lebron et Ale Galan, ont été très malmenés en quart de finale du Human Padel Open de Toulouse, face aux Argentins Maxi Sanchez et Lucho Capra. A deux points d’être éliminés, ils l’emportent 4/6 6/1 7/5.

1er set : pas de gala pour Galan

Les numéros 1 mondiaux avaient débuté la partie sur les chapeaux de roue par un premier jeu blanc de gala pour Galan, très facile, comme en démonstration. Un peu trop en démonstration ?  En tout cas, ce sont eux qui concèdent le premier break, dès leur deuxième jeu de service.

En face, Capra et Sanchez sont plus laborieux, mais peut-être plus efficaces en ce début de match. Ils sauvent d’ailleurs avec succès deux balles de break au 4e jeu pour mener 3-1. Appliqués et sérieux, les Argentins remontent de 0-30 sur le service de Maxi, enchaînant quatre points de suite pour se détacher 4-2.

Les favoris espagnols gagnent leurs jeux de service facilement, mais échouent encore à ravir celui de Capra (malgré une bande qui leur offre une balle de break sur punto de oro) : Argentine 5- Espagne 3.

Maxi Sanchez sert à 5-4 avec la possibilité de conclure le set. Capra débute le jeu avec un beau smash gagnant, mais le filet retient ensuite sa feinte de frappe. Il se rattrape en « bottant les fesses » de Galan, à coup de balle. Le même Galan rate ensuite un revers, son coup fort, offrant deux balles de set. La deuxième est convertie et les Argentins s’adjugent un set mérité.

Moment de doute pour les n°1.

Breaks en série au 2e set

Le début du 2e set rime avec décompression pour Capra/Sanchez : ils font quelques fautes et permettent à Lebron/Galan de breaker sur punto de oro. A 30/40, Une imperfection de la moquette leur avait pourtant coûté une première balle de break, la balle ayant à peine rebondi.

Les Espagnols enfoncent le clou, ratant de peu le 4/0, mais breakent une fois de plus pour mener 5/1. Capra et Sanchez semblent « laisser filer » ce set, préférant se concentrer sur le 3e. Les n°1 n’ont plus qu’à dérouler pour conclure ce set 6/1, en deux fois moins de temps que le premier.

3e set : qui va faire le trou ?

Lebron et Galan semblent décidés à faire le trou dès le début du 3e set, mais la paire Capra/Sanchez tient le coup et conserve sa mise en jeu : 1-0 pour les Argentins.

Au 2e jeu, un point de “dessin animé” (dibujos animados” en espagnol) provoque la joie du nombreux public et permet aux Espagnols d’espérer un nouveau break. L’affaire se règle au “punto de oro”, remporté par les Argentins, sous les hourras de la foule ! Un partout, la balle au centre.

Décidément pas à la fête, Lebron est malmené sur son jeu de service, avec une balle importante et litigieuse de Capra, jugée faute par l’arbitrage vidéo. A 30-15, Lebron rate une volée, qui échoue dans la vitre, puis la bande trahit Galan, en envoyant sa balle à travers la porte. A 30-40, une double balle de 3-1 tend les bras à Capra / Sanchez. Et ce sont les Argentins qui la gagnent sur un magnifique punto de oro, conclu sur un smash rageur de Capra.

Ce match peut s’enflammer – et le public avec ! Les n°1 mondiaux font le forcing sur le service de Sanchez (ex n°1 mondial avec Sanyo, rappelons-le), mais les outsiders vendent chèrement leur peau. Mais même en jouant juste, avec peu ou pas d’erreurs, ils perdent leur avance sur un nouveau punto de oro. A 2-3 : le trou est déjà rebouché… Et Galan revient à 3-3 après un jeu blanc sur sa mise en jeu.
Mais Sanchez et Capra sont loin de s’avouer vaincus et repartent à la bagarre : ils remportent le fameux 7e jeu, blanc également, de belle manière. 4-3 pour eux.
Tout peut basculer sur le service de Lebron, qui perd le premier point, mais profite de la grille au second et d’un des rares péchés (de gourmandise) de Capra au 3e. Les Argentins tentent crânement leur chance, mais les Espagnols ne craquent pas et recollent à 4-4. Le match dure depuis deux heures et trois minutes.

Capra chute… mais se relève

Au premier point du 9e jeu, Galan fait une feinte de smash qui surprend Capra et le fait chuter : heureusement sans bobo… si ce n’est un 0-15. Impeccables sur la suite de ce jeu, les 13e et 14 mondiaux mènent 5-4 et vont tout faire pour réaliser la grosse “perf” du jour. Les n°1 peuvent-ils s’effondrer ?

Le premier point est superbement marqué par Sanchez, d’un smash dans le filet adverse suite à un par 3 de Galan. Mais les trois suivants sourient aux Espagnols. La peur de gagner chez les Argentins? Qui – à 40/30 pour leurs adversaires, sont tout de même à deux points du match.

Hélas pour eux, Lebron ne rate pas son smash en “revienta”, qui survole le filet d’au moins 3 mètres. Cinq partout…

Sanchez-Capra commencent mal le jeu suivant, menés 0-30. La balle suivante est annoncée bonne pour eux, mais la révision vidéo donne raison à Galan-Lebron, qui passent en mode rouleau compresseur et font un break blanc !!!
L’instant de vérité arrive…
Sanchez , en mode Maxi, sort l’artillerie lourde sur deux smashes consécutifs, gagnants ! 0-30 sur le service de Lebron. Mais Galan frappe encore plus fort, s’attirant quelques huées d’un public qui scande le nom de “Maxi”, après un 3e smash incroyable. 15/40 !!! La 1ère des trois balles de 6-6 est sauvée par une vibora laser de Galan. La 2e aussi, d’une volée de coup droit imparable de Galan. PUNTO DE ORO, synonyume de 6-6, ou bien de match !!
GAGNANT pour Galan et Lebron , qui peuvent souffler… et s’imposent 7/5. Mais que ce fut dur… et beau. Un match énorme de la part de Sanchez et Capra, qui ont fait plus que trembler les favoris.

jérome arnoux journliaste

Après 40 ans de tennis, Jérôme tombe dans la marmite du padel en 2018. Depuis, il y pense tous les matins en se rasant… mais ne se rase jamais pala en main ! Journaliste en Alsace, il n’a d’autre ambition que de partager sa passion avec vous, que vous parliez français, italien, espagnol ou anglais.