TechniquesTECH & TACMarques

Les matériaux utilisés pour développer une raquette de padel

La plupart des joueurs et pratiquants de Padel ne savent pas comment on fabrique les raquettes et quels sont les matériaux qu’on utilise dans le processus. Ils ne sont donc pas conscients des avantages ou les inconvénients que l`on peut avoir en utilisant un modèle de raquette avec tel ou tel composant. Voici la liste des matérieauxs que l`on peut trouver dans une raquette de Padel :

  • FIBRE DE CARBONE
  • FIBRE DE VERRE
  • GRAPHENE
  • GOMME E.V.A.
  • FOAM
  • POLYÉTHYLÈNE
  • GRAPHITE
  • FIBRE ALUMINIUM
  • TITANIUM
  • KEVLAR
  • COMPOSITES
  • EPOXY
  • CAOUTCHOUC
  • MASTIC

FIBRE DE CARBONE :

Plus familièrement parlant, l’essence de graphite en particules. C`est cher, mais ça fournit de très bons résultats en termes de légèreté et de résistance, d’où son utilisation en Formule 1, moto et beaucoup d’autres sports. Peu de marques fabriquent des raquettes 100% carbone car le coût est très élevé.

Pour résumer : Qualité, coût élevé, un faible poids, une résistance maximale.

FIBRE DE VERRE :

Le matériau par excellence dans la fabrication de raquettes de Padel, un peu plus souple que le carbone, mais moins léger. Combiné avec le graphite ou le carbone il offre des qualités exceptionnelles avec une très bonne résistance aux chocs. Il est plus élastique que la fibre de carbone, il fournit donc plus de sortie de balle mais moins de puissance. Possédant des qualités de flexion il est idéal pour l`incorporer sur la surface des raquettes permettant d`absorber en peu plus les impacts et aussi sur le cadre comme protection supplémentaire.

La fibre de verre est utilisée par la plupart des marques de padel.

Pour résumer : Moins cher, le plus utilisé pour la fabrication des raquettes, généralement incorporé sur la surface de la raquette.

GRAPHENE :

Le graphène est un matériel bidimensionnel cristallin de carbone. C`est le composant le plus fin que l`on connait (ayant un seul atome d’épaisseur), le plus léger (1 mètre carré de graphène pèse 0,77 milligrammes), le meilleur conducteur de chaleur à la température ambiante et il est également le meilleur conducteur d’électricité. Une autre propriété du graphène est sa force, c`est le matériel le plus fort découvert avec une résistance bien supérieure en traction que l’acier et le Kevlar. Le graphène est actuellement très coûteux et difficile à obtenir artificiellement bien que les techniques de production sont en constante amélioration. Tout en réduisant les coûts et la complexité.

Des marques comme Head présentent désormais sur ses modèles haut de gamme des raquettes incorporant du Graphene.

Pour résumer : très résistant, très dure et très solide. Cher et couteux.

GOMME E.V.A :

Avec le FOAM, le matériau le plus utilisé dans la fabrication de raquettes. C`est une gomme dont la propriété principale est celle de l’absorption des chocs et son composant principal est le latex, une résine qu`on extrait des arbres ou du pétrole. On peut rencontrer une raquette EVA avec des différentes densités et qualités, ce qui le rend plus ou moins compacte, rigide, flexible, souple, élastique … Les effets sur une raquette seraient plus ou moins souple à l’impact avec la balle, nous donnant des sensations différentes de coups, puissance, contrôle … parfois mélangé avec d’autres matériaux enfin d`obtenir plus de légèreté, se mélange feras tout de même perdre ses propriétés d’origine contre l’absorption des chocs. Les raquettes EVA ont, en théorie, plus de contrôle et de duré vie, car c`est un matériau moins élastique. Elles ont une sortie de balle inférieure aux raquettes en FOAM et Polyéthylène. Au sein de la gomme EVA, il existe différentes duretés : EVA Hyperasoft (plus doux), EVA Supersoft … la gomme se déformée très peu en contact avec la balle, nous obligeant à frapper plus fort pour obtenir la même vitesse de balle, mais avec l’avantage que nous n`aurons pas un point de limite de frappe, par rapport à la vitesse que nous pouvons imprimer sur la balle, comme c`est le cas avec le FOAM. En outre, les raquettes sont plus durables et ces finitions sont de meilleure qualité.

Pour résumer : Raquettes dures (moins si le mélange de Soft) contrôle, mais avec moins de sortie de balle, résistant.

FOAM

Avec la gomme EVA, le matériau le plus utilisé dans la fabrication de raquettes. C`est un terme familier donné à la résine synthétique obtenue par condensation de différents types de polyester, par conséquent, aussi appelé “Styrofoam” et se caractérise par sa faible densité. Techniquement le FOAM est une mousse de polystyrène, un polymère thermoplastique obtenu par polymérisation du styrène. Si nous prenons cette définition dans le monde de Padel, on obtient un touché plus souple que la gomme EVA et qui offre une bonne sortie de balle avec moins de force. En effet, le polystyrène a une capacité d’absorption plus élevé permettant de réduire davantage les vibrations, ce qui est particulièrement intéressant pour les joueurs qui souffrent de douleurs au bras telles que tendinites, problèmes d`épaule, etc. Les raquettes en FOAM auront une bonne sortie de balle car le FOAM a une mécanique qui ressemble à un ressort lors de l’impact de balle et accentue donc les effets de balles. Mais ce même effet provoque une réduction de la puissance, car elle absorbe une grande partie de la force que nous fournissons. Elles sont moins durables et les finitions sont de moins bonne qualité, étant donné que le matériau n’est pas forcément stable dans le temps.

Pour résumer : Raquettes souples, moins de contrôle et de puissance, mais plus de sortie de balle. Moins durables aussi mais très efficace pour combattre et éviter les blessures au bras.

POLYETHYLENE :

C`est l’un des matériaux les plus utilisés dans l’industrie en générale (sacs, bouteilles, valises, … et raquettes). C`est un composant plus dur que le FOAM, mais plus souple que la gomme EVA. Les raquettes grâce à ce matériau ont plus de punch, moins de sortie de balle que le FOAM, mais une durée de vie plus longue. Elles ont un contrôle intermédiaire entre le FOAM et la gomme EVA.

Il est utilisé principalement dans l’industrie Argentine, bien que curieusement le polyéthylène est importé d’Angleterre.

Pour Résumer : Solution intermédiaire entre le FOAM et la gomme EVA, en essayant d’atténuer les lacunes de la première, avec plus de durabilité, de puissance et de contrôle. Très bonne absorption des vibrations.

GRAPHITE :

Le graphite est constitué de carbone pur. Leurs différentes qualités, épaisseurs et combinaisons en font un matériau très léger et durable. Il est utilisé pour les cadres de la raquette ou sur la fibre de verre comme renfort dans les zones de la raquette où nous souhaitons avoir une rigidité supplémentaire dans le cadre, le cœur et les zones de torsion … Mais par contre sur un impact direct et sec il se casse assez facilement.

Pour résumer : Matériel très peu utilisé aujourd’hui.

FIBRE D`ALUMINIUM :

Aussi appelé Alufiber, c`est un matériau plus dur que la fibre de verre, mais plus souple que le carbone. Mélangé avec du carbone, cette fibre offre de très bons résultats autant en puissance qu`en contrôle, produisant un bruit métallique très caractéristique.

Pour résumer : Peu utilisé, dépend beaucoup des mélanges à laquelle la fibre est mélangée.

TITANIUM :

C`est un métal qui provient du rutile, l’ilménite et la titanite. En raison de son faible poids et de la fusion à des températures élevées, le titane est même utilisé dans la construction de moteurs à réaction. Au Padel elle peut être ajouté à la raquette sous la forme de poudre mélangée avec de la peinture sur le terme de titanate. Dans les raquettes de padel elle fournit de la fermeté et de la force sans trop augmenter son poids global, offrant une plus grande durabilité. Il est habituellement appliqué sous forme de poudre mélangée avec de la peinture.

Pour résumer : Faible poids, peu utilisé actuellement.

KEVLAR :

C`est un tissu avec un traitement spécial qui lui offre une très forte résistance, l`un des matériaux les plus solides. Etant très rigide, c`est très coûteux de travailler avec ce matériau, mais elle peut être ajouté comme renfort supplémentaire dans une partie de la raquette. Le kevlar tressé de carbone donne des résultats exceptionnels de durabilité. Actuellement seulement quelques marques l`utilisent parce qu’il est trop difficile de le travailler, mais étant donné sa résistance bien plus forte que le carbone et le verre, elle donne une puissance extraordinaire et un bon contrôle. Par contre aucune élasticité et donc d’effet de balles (de sortie de balle).

Pour résumer : Puissance maximale, un bon contrôle mais très peu de sortie de balle. Difficile de le travailler.

COMPOSITES :

C`est une «composition» de matières de résine qui s`appliquent pour renforcer la structure de la raquette. Les qualités du matériau composite peuvent varier en fonction des résines qui s’y appliquent. La plupart des sports dans lesquels on emploi un matériau dur incorporent le composite dans différentes zones.

Pour résumer : Matériau de retouche ou pour l’achèvement d’une raquette, ce n’est pas un matériau prédominant dans une raquette de padel.

EPOXY :

Résine liquide dense formé par composites liquides et visqueux utilisés pour la formation compacte des fibres. Dans la chaine de production d’une raquette de padel, elle est appliquée sur toutes les fibres constituant la raquette, avant d’être introduite dans le four. Elle permet d’avoir une raquette dont le bloc est homogène. Une fois la raquette sortie du four, la dureté de l’époxy est remarquable. On l’utilise également dans le vernis et la peinture ajoutée pour rendre les raquettes plus résistantes et imperméables. C`est facile à trouver dans les magasins de bricolage et peut être utilisé pour réparer les raquettes.

Pour résumer : Matériau utilisé pour l`achèvement des raquettes, matériau de retouche.

CAOUTCHOUC :

Matériau provenant du latex vulcanisé au soufre. Il a été découvert par Charles Goodyear à la fin du XVIIIe siècle. C`est plus dur et plus lourd que le gomme E.V.A. Il a été utilisé dans le passé dans les raquettes de padel. Il transmet des vibrations car il n’a pas les qualités pour absorber des chocs.

Pour résumer : Presque plus utilisé.

MASTIC :

Matériau semi -argile blanc ou jaunâtre utilisée dans le processus de fabrication d`une raquette pour couvrir les petites imperfections avant de subir le processus de la peinture et de la finition. Ses principales caractéristiques sont la facilité d`application, la dureté en sèche et une bonne adhérence.

Pour résumer : Matériau utilisé pour l`achèvement des raquettes, matériau retouche.

Axel Sabalete – PADEL MAGAZINE

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Les 5 conseils pour choisir sa raquette de padel

Avant d’acheter votre raquette de padel il est très important de prendre en compte certaines caractéristiques, telles que la forme, le poids , l'équilibre, les matériaux de fabrication et le...

Le Wam se lance dans le padel à Lille

Décidément, Lille est une terre de padel et de passionnés. Padel Attitude et Padel Sensation avaient été les premiers à lancer le padel dans la région. Grâce à eux, la...

inauguration du Tennis Club de Tarascon avec Padel Tennis Academy

Le Tennis Club de Tarascon a inauguré dernièrement les nouveaux padel à la suite d’une semaine de formation des enseignants de tennis, formation encadrée par Padel Tennis Academy. Les renseignements...

Fermer