TechniquesL'INFO EN PLUS

Les différents types de smashs

Au padel, les types de smashs sont très nombreux. Non, tous les smashs ne sont pas surpuissants et les intentions ne sont également pas toujours les mêmes.

Le smash est un coup qui se réalise normalement près du filet, mais plus le joueur est confirmé, plus il sera capable de réaliser des smashs loin du filet et même quelques fois au niveau de la ligne de fond de court. L’importance est d’être bien placé et de réaliser un coup décisif.

Nous allons essayer de faire un tour d’horizon sur les différents coups réalisables.

I. Le smash parallèle puissant

Attention, coup dangereux, car ce smash doit être absolument décisif et si possible passer le filet. Dans le cas contraire, le contre de la paire adverse peut être dévastateur.

Les joueurs de squashs n’auront pas de mal à comprendre le terme de “parallèle” . La balle est censée être smashée à la parallèle de l’une des parois latérales. Elle n’a surtout pas intérêt à toucher la paroi latérale car la balle smashée serait non seulement ralentie par le rebond de la paroi mais en plus, la balle s’orienterait vers le centre du terrain permettant à la paire adverse de se retrouver dans une position offensive, voire même décisive.

Evidemment, si la balle est trop usée, mouillée ou trop dégonflée, ne réalisez pas ce coup, il serait beaucoup trop risqué.

II. Le smash court (parallèle ou croisé)

Le fameux court croisé, ou encore la feinte de smash avec finalement un smash qui vient mourir proche de la paroi du fond…Tous les joueurs s’y confrontent, et ils en sortent rarement vainqueurs quand le coup est bien exécuté. C’est la hantise du joueur qui anticipe le plus souvent un smash croisé fort…

III. Le smash défensif

Le smash défensif est un smash très important qu’il faut savoir utiliser pour pouvoir évoluer au padel. Il s’agit d’un smash plutôt lent et croisé. L’object est de taper l’un des grillages latéraux et ainsi surprendre la paire adverse.

Ce smash est utilisé notamment lorsqu’on est collé au filet et qu’on fait face à un beau lobe de l’équipe adverse. Pour éviter de reculer et de laisser la paire adverse prendre le filet, ce smash défensif peut être une bonne alternative.

IV. Le smash Plateau (Bandeja)

C’est un smash coupé. Ce smash est usuellement appelé la Bandeja qui signifie “plateau” en français. L’objectif est de faire mal à l’adversaire en l’obligeant à plier ses jambes. Car la balle est censée très peu rebondir et a donc un effet contraire au lift. C’est un smash très utilisé par les joueurs professionnels. Certains estiment que c’est le smash “constructif”. Cela permet en effet de construire le point permettant de se mettre dans une position pour terminer le point.

La bandeja est un smash qu’on frappe généralement devant la ligne de fond de court, c’est-à-dire vers la moitié du terrain. La balle est frappée plus ou moins au niveau de la tête. L’objectif est de faire jouer l’adversaire et de lui rendre ‘’la vie compliquée’’ par la qualité de la balle très basse. Ce n’est donc pas un coup gagnant.

V. La Vibora

C’est le smash qui n’existe nulle par ailleurs. L’objectif est de donner un effet latéral à la balle. Bilan : les joueurs confrontés à ce type de balle sont obligés de redoubler d’attention pour éviter de se faire surprendre par le rebond. Par exemple, une vibora avec une balle croisée touchant deux fois la paroi sera soit accentuée et en sortira donc très croisée ou alors la balle restera collée à la paroi latérale.

V. Le smash lifté

smash lifté 2C’est le smash que nous rêvons tous d’avoir mais qui est si compliqué à réaliser surtout dans dans toutes les positions.

L’objectif est donc le plus souvent de faire sortir la balle du terrain grâce à un smash puissant mais surtout suffisamment lifté pour permettre à la balle de passer par-dessus les 4 mètres de hauteur de la paroi latérale.

Le problème est double :

  • Soit il n’est pas suffisamment bien réalisé, cela peut coûter très cher à l’auteur de ce smash
  • Si la paire a bien anticipé le smash lifté, se faire contrer est également possible.

Aujourd’hui, si ce coup fait partie des plus spectaculaires de ce jeu, les professionnels ont tendance depuis ces dernières années à moins l’utiliser sauf quand la position du smasheur est sûre (cad, suffisamment proche du filet). Les défenseurs sont devenus tellement efficaces dans le top mondial, qu’il a fallu à Silingo (n°10 mondial)  par exemple de jouer plus posé. Cependant il reste évidemment l’un des meilleurs attaquants du monde.

Franck Binisti – Padel magazine

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Padel Attitude : Tournoi Expert 14-06-2015

Padel Attitude : Tournoi Intermédiaire 23-05-2015

Padel Attitude : Tournoi Loisir 14-05-2015

Fermer