NationaleActus Padel ClubsCircuitsNational Padel CupACTUALITÉSTournois PadelCentre International Tennis / Padel Cap d'Agde

L’énorme succès de la National Padel Cup 2016

Les phases finales de la National Padel Cup se sont terminées en apothéose avec 3 très belles finales en mixte, dames et messieurs. Retour sur cet événement national :

Bilan de la semaine national

Une semaine de folie avec au départ des phases qualificatives de la National Tennis Cup au Centre international de tennis du Cap Agde : 90 paires chez les messieurs et 30 paires chez les dames. Elles ont eu lieu du dimanche 23 au mercredi 26 novembre. Les meilleurs d’entre eux se qualifiaient pour les phases finales qui commençaient jeudi 27 pour se terminer samedi avec les demis et finales des différentes catégories.

Une finale explosive chez les messieurs : Salles / Blanqué Vs Lopes / Authier

Avant d’attaquer le résumé de la finale, on est obligé de faire un petit retour en arrière vers cette fameuse grosse demi-finale qui restera certainement dans les annales de la compétition : Morillon / Bergeron vs Salles / Blanqué.

Morillon / Bergeron, la paire lyonnaise qui était tombée dans la paire de la mort lors des championnats de France a dû commencer sa compétition face à une énorme paire azuréenne : Vinciguerra / Ottomani. Pas facile pour commencer une compétition autant pour l’une que pour l’autre. Ce sont finalement les lyonnais qui passent. Les perdants remporteront le tableau secondaire.

 Les paires lyonnaises se retrouvaient chacune en demi-finale, Lopes / Authier contre la paire nordique Landshere / Henry (Lille / Strasbourg) et enfin Morillon / Bergeron contre la paire toulousaine Salles / Blanqué.

La première demi est serrée, mais les lyonnais sont un peu plus réguliers ce qui leur permettront de valider leur ticket en 2 sets pour la finale.

  • La demi délirante !

L’autre demi sera juste complètement dingue et surtout très dur à avaler pour les lyonnais qui passent à côté de la finale après avoir eu 5 balles de match dans le super tie-break…

La paire lyonnaise commence pieds au plancher en agressant les toulousains avec de belles volées et des smashs puissants. Dans ce premier set, la paire toulousaine a néanmoins quelques occasions pour breaker les lyonnais en vain.

C’est finalement Morillon / Bergeron qui fait la différence à 6/5 en réalisant de très beaux coups de défense leur permettant de remporter le premier set 7/5.

Dans le second set, les toulousains réussissent à  breaker rapidement les lyonnais et surtout à tenir leur service.  Elle s’impose 6 jeux à 4.

Se joue ensuite un super tie break complètement délirant… Alexis et Bastien continuent sur leur lancée en menant 4 points à 2 puis commence alors un cavalier seul de la paire lyonnaise qui aligne 7 points consécutifs en jouant de manière très agressive.

Alors que le score est de 9 points à 4 en faveur des lyonnais, les toulousains entament une remontée magistrale en alignant à leur tour 7 points d’affilée pour finalement s’imposer 11 points à 9. Un match de fou ! Dur dur d’être lyonnais à cet instant.

  • Une finale de haut niveau

national-padel-cup-messieursAprès la demi-finale de folie remportée par la paire toulousaine, elle devait donc s’attaquer à l’autre paire lyonnaise Authier / Lopes qui avait également participé aux championnats de France de padel il y a quelques semaines et qui elle aussi n’avait pas été très chanceuse dans son parcours.

Malgré le cv des deux équipes, elles ne s’étaient encore jamais rencontrées.

Le début de match est équilibré avec 2 équipes bien en place. Bastien et Alexis parviennent à breaker à 3 jeux partout et concrétisent leur domination en s’imposant 6 jeux à 4.

Dès le début du second set les toulousains mettent encore plus la pression sur leurs adversaires et mènent rapidement 4 jeux à 1 et double break en poche.

Le match semble acquis aux toulousains quand Alexis Salles, l’ancien capitaine de l’équipe de France, passe complètement à côté de son jeu de service et permet aux 2 lyonnais de reprendre espoir !

François Authier et Justin Lopez retrouvent des jambes et du cœur et parviennent à revenir à 5 jeux partout…

Mais il était dit que la coupe resterait en terres toulousaines après la belle victoire l’année dernière de Bastien Blanqué (Déjà !) et Laurent Imbert.

Alexis Salles et Bastien Blanqué au final réussissent à s’imposer 7 jeux à 5 au terme d’un énième « ALLEZ » de ce smasheur fou : Bastien Blanqué.

Une revanche pour cette paire qui était passée totalement à côté de leurs inter-régions, les empêchant de participer aux phases finales des championnats de France de padel 2016 à Lille.

Le classico en finale : Clergue / Casanova Vs Sorel / Godard

C’était écrit quand ces deux paires sont inscrites dans un tournoi, il y a toutes les chances qu’elles se retrouvent en finale… Dans les quarts, comme pour les demis, les deux premières françaises n’ont laissé aucune chance aux adversaires pour espérer quoique ce soit. Les différences de niveaux sont trop importantes.

national-padel-cup-dames

Mais en finale, il va falloir aux récentes championnes de France, une belle force mentale pour sortir du piège Godard / Sorel. Dès le début du match, la 3e paire française modifie sa manière de jouer. Elle joue plus lentement et par à coup. Elle essaie de donner le moins de rythme possible ce qui a pour conséquence de provoquer quelques erreurs inhabituelles de la part d’Audrey Casanova et de Laura Clergue. Dans ce premier set, Sorel / Godard a réellement déstabilisé les n°1 françaises et elle remporte le 1er set 6/3.

Dans le second set, l’effet Godard / Sorel prend moins. Clergue / Casanova, petit à petit rentre dans ce match avec plus d’aplomb et surtout plus de régularité. Elle revient à 1 set partout (6/3).

Dans le super tie-break, les numéros unes françaises ont été au-dessus incontestablement. Ne réalisant quasiment plus aucune faute, tandis que Sorel / Godard semblait fatiguer par leur stratégie du premier set, les championnes de France remportent  le super tie-break sur le score de 10/4. Il s’agit de la première édition remportée après avoir perdu la finale de l’année dernière.

La « touch » perpignanaise en mixte face à la paire lilloise : Pellicier / Lembregt Vs Landshere / Kik

Chez les mixtes, la paire perpignanaise Pellicier / Lambregts a eu chaud face à la paire nordique. Dans le premier set, les paires font jeu égal. Aucune n’arrive à se départager. Il faudra un tie-break pour clore ce premier set. A ce jeu là, la paire Pellicier / Lambregts a été plus forte et plus constante.

Dans le second set, avec un beak en poche, les perpignanais remportent ce dernier set 6/4 pour s’adjuger la compétition chez les mixtes.

L’équipe Padel Magazine

Sur le même sujet:

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Le mondial de padel à Quinta de Marinha Racket Club

Pour les championnats du monde de padel par équipe qui auront lieu à Cascais, à côté de Lisbonne du 14 au 20 novembre, c'est le club de padel Quinta de...

Padel Central Lyon commence sa saison par un P1000

Reconnus à juste titre comme l’un des précurseurs du padel en France et parfois considéré comme une locomotive en matière sportive, les équipes du Padel Central de Lyon et son...

WinWin Padel poursuit son développement

Le fameux club de l'Arbois, WinWin Padel, le plus grand club français, poursuit son développement avec le mois dernier un record de fréquentation et du nombre d'adhérents : 1494 adhérents...

Fermer