Le sport est un vecteur social important dans nos sociétés modernes. Aujourd’hui, notre société réclame le fait que les hommes et les femmes soient égaux tant sur le plan des salaires, répartition des tâches ménagères et aussi, sur les gains de tournois. Les grands tournois de tennis tels que ceux du Grand Chelem offrent aux vainqueur(e)s les mêmes gains.

Le Padel n’échappe pas au fait de respecter cet enjeu social important de l’égalité homme / femme. Les tournois de Padel doivent offrir aujourd’hui le même cachet que ce soit un tournoi masculin ou féminin et, les organisateurs le font de plus en plus, ce qui est intéressant.

Cependant, certains tournois majeurs ne respectent pas cette égalité, voire la creusent  avec une importante différence de gains entre le vainqueur de l’épreuve et la gagnante.

Il s’agit ici, d’un tournoi avec d’importants sponsors (Adidas, Coca-Cola etc …) et la différence de gains va du simple au double ! En effet, 300 € pour le vainqueur masculin contre 120 € pour la gagnante féminine.

A l’avenir, dans tous les tournois que ce soit au Padel ou dans tout autre sport les vainqueur(e)s auront les mêmes gains mais certains organisateurs ne font pas encore l’effort. Le mouvement social est de plus en plus fort en faveur de cette égalité et le sport ne fait pas exception dans cette évolution sociétale.

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.