InterviewsACTUALITÉS

Henri Leconte : « Le Complexe, notre bébé chez HLP »

Véritable légende du tennis français, Henri Leconte s’est découvert en Espagne une nouvelle passion qu’il a ramenée en France.

Comment expliquez-vous la croissance rapide du padel en France ?

C’est évident : il s’agit d’un sport ludique, plus simple que le tennis et le squash, et surtout accessible à tous.

Quels sont les avantages de cette discipline comparé aux autres sports de raquettes ?

On prend tout de suite du plaisir alors que pour le tennis il faut attendre deux ou trois ans. De mon côté, j’ai découvert le padel avec Manolo Santana en Espagne il y a quelques années et je suis très vite tombé amoureux de ce sport. Depuis, j’essaye d’en faire le plus souvent possible et j’ai décidé de créer ma propre société « Henri Leconte Padel ».

En quoi le padel peut-il être bénéfique pour des joueurs de tennis ?

Tu travailles surtout la volée, le smash et ton timing. Il faut aussi construire le point, être rusé. C’est un sport très tactique, comme un jeu d’échecs. Ca se joue en équipe, ce qui demande d’être complémentaire. Et plus tu progresses plus c’est dur physiquement.

Pourquoi avoir décidé d’ouvrir le premier club à Manosque ?

Michel et Laurent Chaumeton cherchaient un sport moderne, sympa, ludique et dynamique à mettre en place à Manosque. Ils sont venus me voir, l’idée s’est concrétisée et en juin 2014 le Complexe est né. C’est un peu notre bébé chez HLP et j’en suis très fier. Je remercie vraiment Michel et Laurent d’avoir eu cette idée et pour tout le travail qu’ils font quotidiennement. Ce sont eux les précurseurs, qui ont eu l’audace d’installer ces trois courts de padel.

A moyen terme, comment imaginez-vous le développement du padel ?

Il va continuer à se développer rapidement. La fédération de tennis l’a d’ailleurs bien compris en l’intégrant. Elle s’aperçoit bien que le nombre de licenciés de tennis chute chaque année et que le padel va apporter un nouvel élan, car tous peuvent le pratiquer. Le tennis demande plus d’efforts sur tous les plans. Les clubs de tennis rajouteront de plus en plus des courts de padel, j’en suis persuadé.

Sur le même sujet:

Tags

Harry Hoze

Harry Hozé découvre le padel un peu par hasard, grâce à un ami. Véritable passionné de tennis, il accroche de suite avec cette discipline. Son jour de gloire intervient en mai 2017 lorsque, dans le cadre d'un reportage pour un journal régional, il tape la balle avec Henri Leconte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
Le Big Padel Bordeaux Mérignac pour fin Août

Le Big Padel Bordeaux Mérignac est quasiment terminé. Normalement dès demain, il sera possible de jouer sur les terrains de padel outdoor. Quelques jours plus tard, les terrains indoor devraient...

Des raquettes et des heures de jeu à gagner, ça vous tente ?

Padel Magazine lance des tirages au sort tous les mois pour remporter raquettes de padel, des heures à gagner dans un club de padel et d'autres grandes surprises qui vous...

Les travaux avancent à Esprit Padel

A Saint Priest, le nouveau club de padel lyonnais ESPRIT PADEL prend forme. Cette fois-ci, on voit la structure et on imagine ces 6 terrains de padel indoor à l'intérieur....

Fermer