Hier lundi 29 mars 2021 avait lieu une conférence de presse de la FFT que beaucoup attendaient avec curiosité après le teasing d’une annonce à venir. Elle a su amener son lot de surprises, avec la Fédération Française de Tennis et la Fédération Internationale de Padel unies comme une seule personne avec la même intention : continuer de surfer sur le succès populaire mondial du padel et le hisser aux sommets ! Une très bonne nouvelle pour les passionnés de sports de raquettes !

Une bonne nouvelle peut en cacher d’autres !

Après avoir eu la grande surprise d’avoir vu Arnaud Di Pascale intronisé en tant que Mr Padel France ; Gilles Morreton – récent Président de la FFT, Arnaud Clément – Vice-Président du très haut niveau et Luigi Carraro – Président de la FIP, ont pu longuement dévoiler les contours du projet padel France, Europe, international avec énormément d’ambitions communes lors de ce communiqué de presse.

Des Déclarations ambitieuses pour un sport qui l’est tout autant !

Selon le Président de la FFT, les qualités du padel sont : “son accessibilité, beaucoup plus simple que le tennis, plus facile à jouer, sa convivialité, le lien social, le partage…Un casting pour miser sur les hommes, donner un signal fort pour montrer à quel point la FFT veut rattraper et dépasser d’autres fédérations !”

“Le padel ne va pas fragiliser le tennis mais au contraire faire monter le tennis avec son esprit de convivialité, malheureusement perdu dans certains clubs de tennis…”

Luigi Carraro affirme à son tour : “La France est une grande puissance du padel au niveau international : hier au tournoi FIP de Rome les Françaises sont arrivées 1ères en remportant le tournoi et chez les hommes, la paire française est arrivée en demi-finale !

Le fait que la France – la FFT- veuille s’engager à ce point dans le padel est un signal très fort au niveau mondial : le padel international a besoin de la FFT pour continuer le développement international du padel, à l’image de ceux qu’ils font avec Roland-Garros !

Arnaud Clément quant à lui, confirme : “Le padel est accessible, spectaculaire, extrêmement ludique, on prend du plaisir dès la première fois en jouant au padel, les gens qui n’ont jamais joué au tennis peuvent s’amuser tout de suite !”

“Nous sommes à une période charnière grâce à l’explosion du padel au niveau mondial, même si actuellement ça va moins vite en France par rapport aux autres pays européens / mondiaux…Nous entamons un nouveau virage…Ce côté spectaculaire et passionné dans le padel est très positif pour la FFT !”

Arnaud Di Pascale Directeur Technique de la FFP

Arnaud Di Pascale : “Je suis ravi de venir au padel, c’est une passion pour moi, un sport auquel je crois qui a un potentiel immense…J’ai le sentiment qu’on n’en est qu’au début, avec les ambitions qui collent au padel, son développement à l’international, améliorer ses structures : faire mieux que par le passé !”

La FFT crée la Licence padel et vise les sommets !

Dans le but d’acquérir une reconnaissance obligatoire pour ce sport : la Licence Padel naît !

Un enjeu majeur en cohérence avec la FFT, des groupes de travail seront présents pour suivre de près le dossier, avec déjà des objectifs très précis :

  • Devenir un leader à l’International, avoir un terrain de padel à Roland Garros pendant le tournoi pour accélérer la visibilité du padel et améliorer sa communication !
  • Programmer des exhibitions, faire venir les plus grands joueurs, avec d’anciennes joueuses / joueurs de tennis français et mondiaux pour le faire connaître !
  • Il n’y a actuellement en France qu’UN seul tournoi à Angers : l’objectif du WPT – de la FFT est d’avoir un des plus beaux tournois du monde en France ! La FFT se doit d’être ambitieuse !
  • Fédérer tous les clubs de padel. Certains clubs se dotent de terrains de padel, il faut les réunir avec les clubs privés pour obtenir une mécanique de subvention et que les clubs publics / privés puissent être tous harmonisés. Le padel peut être un levier de convivialité et un levier économique dans certains clubs.
  •  Favoriser le développement de l’enseignement, de la formation.

De nombreuses mesures qui démontrent que les fédérations veulent absolument rattraper leur retard et déclencher le turbo pour que la France puisse ambitionner de devenir une des nations, voire LA future nation du padel !

Gilles Morreton veut mettre les bouchées doubles !

Le Président de la FFP explique : “Il faudra voir pour les modalités de déploiement pour se mettre en conformité avec souplesse et attirer plus de public. Trop peu de jeunes et de femmes pratiquent le padel en France : c’est complètement anormal ! Car c’est par exemple 50% de femmes en moyenne qui pratiquent le padel partout ailleurs…”

“Nicolas Escudé est arrivé il y a peu de temps, la FFT veut s’investir à fond ! Arnaud Di Pascale, c’est aussi un gros signal à donner au padel, vu son palmarès et son expérience !”

“Pour que le padel se développe, il faut une grande collaboration entre la FIP et la FFT !”

Pour ceux qui voudraient voir la conférence de presse dans sa totalité, c’est ici :

Sylvain Barnet, couteau Suisse Français et passionné de sports. Geek à la plume bien aiguisée, aime lorsqu’un plan se déroule sans accroc. Et toujours partant pour une partie.