Depuis le début de semaine se tient la deuxième édition de l’APT Padel Tour Hublot Monaco Master.

C’est l’occasion pour Padel Magazine de s’entretenir avec Fabrice Pastor, Président de l‘APT Padel Tour. De nombreux sujets ont été évoqués comme le tournoi en cours mais aussi le calendrier de cette saison ou encore l’avis du Président sur ce qu’il se passe actuellement dans la planète padel.

“Objectif un tournoi par an à Monaco”

Quand on voit le cadre dans lequel se joue cette compétition, il est évident que la question que nous nous posons tous est : pourquoi ne pas organiser un tournoi chaque année à Monaco ?

Fabrice Pastor répond : “ Oui sans doute, nous avons signé trois ans avec la SBM, il est vrai que c’est difficile pour le public car c’est un format petit mais je crois qu’avec cette photo il est difficile de changer d’endroit

L’objectif principal de cet évènement est bien entendu de rendre le padel le plus visible possible”.

Danie Windahl Court central APT MONACO 2022

D’autres destinations prestigieuses sont aussi validées dans le calendrier du circuit comme Cape Town, Séville, Budapest ou encore Mexico.

“Nous voulons que les endroits et les promoteurs choisis pour les tournois soient uniques au monde car nous sommes sur une longue autoroute sur laquelle je ne vois pas d’arrêt.”

“La télévision change la donne”

“L’ambition serait de diffuser des matchs pour qu’ils soient vus par des milliers de personnes partout dans le monde et aujourd’hui c’est possible grâce à notre chaîne APT Padel Tour sur Youtube. Évidemment que la télévision change beaucoup la donne. Nous l’avons constaté en Amérique du Sud. Ce fut un succès énorme ! Je crois même que nous avons eu le meilleur rating du monde du padel jusqu’à aujourd’hui. Pour tout te dire, nous devions couper la retransmission à 22h00 car tout de suite après il y avait un match de rugby des “Pumas” ce qui est relativement important pour le peuple argentin et il n’a pas été diffusé. La chaine nous a laissé retransmettre jusqu’à la fin de la compétition.

Et surtout le fait d’avoir signé avec une chaine en Amérique du sud est quelque chose de fondamental pour des pays comme le Brésil. Actuellement il y a d’autres chaines qui s’intéressent de plus en plus à l’APT Padel Tour en Europe mais pour le moment nous allons continuer avec le streaming“.

“Nous devons tous travailler pour le sport”

Ces trois derniers mois le padel professionnel a connu un bouleversement total et de nombreuses rumeurs semblent se disperser depuis sur un éventuel rapprochement entre l’APT Padel Tour et la Fédération International de Padel.

Il y a deux semaines Padel Magazine posait cette même question à Luigi Carraro (Président de la FIP) à Doha sur cette possible association. Cette fois-ci c’est au tour de Fabrice Pastor de nous éclairer sur ce sujet.

“Je n’en sais rien car c’est Thomas (Johansson) qui s’en occupe, très honnêtement je pense que nous devons tous travailler pour le sport, si possible avancer ensemble mais je crois qu’il est important d’intégrer tout le monde. Je sais que Thomas a eu un appel avec le Qatar, je n’ai pas voulu poser de question car je suis lancé sur mon circuit. Lorsque les décisions seront réelles, pourquoi ne pas en parler.

“C’est à la FIP de faire son travail”

“Ce qu’il ne faut pas faire c’est annoncer des choses qui ne seront pas réalisées. Premier padel avait annoncé 10 tournois à 500 000 euros, pour le moment il n’y en a que trois je crois (NDLR : pour le moment trois dates de Premier Padel ont été annoncées, en plus du tournoi qui a eu lieu à Doha). Je pense que le bouleversement a été bon car les joueurs se sont rendus compte de beaucoup de choses mais les associations de joueurs ne doivent pas être là pour imposer des règles. Miguel Semmler devait signer chez nous. Il a reçu un coup de fil et au dernier moment il ne s’est pas engagé. Je ne pense pas que ce soit un appel du WPT...

A l’APT nous sommes un circuit qui annoncions des dates et des augmentations de prix, et tout cela nous l’avons réalisé. Nous continuons à travailler pour les joueurs avec le développement des tournois juniors, dames etc et on ne veut pas travailler avec nous. Personnellement je pense qu’une Fédération Internationale doit s’occuper de tous les acteurs du sport, c’est à eux de faire le boulot. Nous en l’occurrence nous faisons le nôtre”.

“Une fusion ou une union intelligente pourquoi pas”

Il se dit que des étapes de l’APT comme d’autres circuits pourraient être reprises par Premier Padel. Une fusion se ferait autour du circuit qatari.

Une fusion ou une union intelligente pourquoi pas, nous le faisons déjà avec la Fédération Européenne de Padel (FEPA). Tu ne trouveras personne qui dira que j’ai refusé un accord pour le sport. Je suis ouvert à toute possibilité, mais bien évidemment dans une logique cohérente pour le padel.

“Un calendrier fantastique”

“Budapest, l’an dernier était un “Future”. Ce fut un succès. Nous avons donc logiquement décidé d’organiser avec eux un Open dans cette magnifique ville d’Hongrie. On s’ouvre ainsi sur l’Europe de l’Est, c’est très important pour nous.

Cette année le calendrier est fantastique. Nous allons annoncer la semaine prochaine où se jouera le tournoi italien. Nous avons aussi le Portugal, Madrid, étape très importante pour nous car c’est là où se joue le Master 1000 de Tennis, à la “Caja Magica”.

En juin nous communiquerons sur le Master Final et le lieu où il se déroulera. Pour le moment il y a deux villes de deux continents différents qui se battent pour l’avoir mais je ne peux rien dire de plus pour le moment. En revanche ce que je peux te révéler c’est que je suis en train de travailler sur deux compétitions supplémentaires pour cette saison sur les continents européen et américain. L’un serait un Open et l’autre très probablement un Master. L’idéale pour moi cette année serait d’arriver à 17 tournois plus le Master Final“.

Juan Tello et Paquito Navarro sur des tournois de l’APT ?

Nous discutions avec Juan Tello pour qu’il vienne disputer quelques tournois en Europe, et avec Paquito Navarro avec qui j’entretiens d’excellentes relations pour une compétition en Suède.

Nous n’en savons pas plus pour le moment quant à ces discussions entre les joueurs et le circuit de l’APT Padel Tour mais cela serait complètement fou de voir ces deux monstres disputer des tournois sur ce magnifique circuit.

Retrouvez dès à présent l’intégralité de cette interview grâce à la vidéo ci-dessous.


Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.