Fernando Belasteguin a conquis le monde en tant que joueur de padel (n°1 mondial pendant 16 ans). L’Argentin souhaite désormais faire grandir ses clubs de padel à travers le monde.

Après Alicante, au tour de Barcelone

En 2020, à la suite d’une opportunité très intéressante, le projet Bela Padel Center est né prématurément. En effet, prévue pour son après carrière, cette chaine de clubs de padel a vu le jour grâce à la possibilité de récupération de l’Arena Alicante, en crise à cause du coronavirus.

Très rapidement, les 14 courts du Bela Padel Center d’Alicante ont été construits, avec notamment le soutien des principaux sponsors de Fernando Belasteguin : Adeslas, Cupra et Wilson. Avec près de 4 000 joueurs réguliers, le centre alicantin est déjà un succès.

Pour 2022, le projet est d’ouvrir le club qui serait aussi le siège social de la compagnie. Initialement prévu comme premier centre, le deuxième centre sera donc celui de Barcelone.

“Il y a plusieurs options”, signale Teddy Puig, l’un des actionnaires de la société. En effet, le site exact n’est pas encore certain. Les pistes seraient Sant Cugat, Esplugues ou encore Sabadell, mais les actionnaires attendraient une opportunité de rachat d’installations sportives, comme déjà fait à Alicante.

Une chose est sûre, le projet des actionnaires Fernando Belasteguín, Teddy Puig, Marc Capdevila et Jorge Álvarez, entre autres, est grandiose à Barcelone. Le club comptera 16 courts de padel avec un restaurant et une grande salle de sport.

bela padel center terrain de padel

De l’Espagne vers le Monde entier

En Espagne, à court terme, Bela Padel Center n’envisage pas d’ouvrir un autre club, car “l’accent est mis sur le marché international, à moins qu’une opportunité ne se présente”.

L’année 2022 devait également voir naître 3 autres Bela Padel Center dans le monde, avec des clubs en Italie, au Mexique et aux Émirats Arabes Unis. Ces projets seraient “bien avancés” avec des associés locaux sur un modèle de franchise, avec le soutien du bureau de Barcelone dans la gestion du club.

La Suède est également l’un des projets avancés, avec un partenariat avec la chaine Every Padel.

Mais Bela Padel Center ne s’arrêtera pas là : l’objectif est de devenir le club de référence dans le monde, à l’image du champion argentin. Des discussions sont en cours avec des associés au Portugal, en France, en Belgique, en Hollande, en Allemagne, au Danemark, en Argentine, à Hong Kong et aux États-Unis !

Avec ces nombreux projets, Fernando Belasteguin s’assure un avenir radieux pour son après carrière. Même si la retraite de Bela ne semble jamais arriver, l’Argentin a déjà 42 ans, et si son niveau de jeu est encore au top, il ne sera malheureusement pas éternel.

Source: Palco 23

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.