Nous connaissons le dernier carré du Grand Master de Suède de l’APT Padel Tour. Au terme d’une journée riche en émotions, nous aurons 3 paires argentines et 1 paire brésilienne à l’affiche ce samedi après-midi.

La Ginga en Suède

Da Cunha et Flores rentrent bien dans le match et bousculent la paire argentine à priori favorite. Les Brésiliens jouent très juste et font totalement craquer Andrés Britos et Yain Melgratti. Ce dernier est “bloqué du dos”. Il fait appel au kiné après la perte du premier set. 6/3

“Allez ça va passer. Si ça passe pas aujourd’hui ça passera demain”, dit Andrés à Yain en faisant référence à ses problèmes physiques. Et Melgratti rentre peu à peu dans le combat imposé par Flores et Da Cunha.

da cunha flores victoire apt suede grand master

La tactique est de mettre Britos au frigo, mais Melgratti serre les dents, et commence à montrer sa meilleure version. Le match est très disputé, et le set peut tomber d’un côté comme de l’autre.

Ce sont finalement les Brésiliens qui font de nouveau la différence. Un punto de oro déterminant est remporté, et ils se qualifient pour la deuxième fois en demi-finale d’un majeur de l’APT cette saison. 6/3

Le tiki-taka de Chiostri/Alfonso

Bejarano et Torre ne sont pas venus faire de la figuration. Agus’ et Micky font le break dès le premier jeu pour prendre les devants.

Mais Gonzalo Alfonso n’a plus aucun problème physique et les n°1 sont vraiment impressionnants. Lorsque cette paire est dans cet état de forme, lui prendre un point est une tâche très difficile. Alfonso/Chiostri déroule. 6/3

C’est un pur plaisir de voir le padel très esthétique des numéros 1. Les deux hommes sont au sommet de leur art mais leurs adversaires s’accrochent. Federico et Gonzalo sont trop forts aujourd’hui. 6/4

“Ça faisait longtemps que l’on n’avait pas joué à ce niveau là.”, confie Gonzalo Alfonso à Padel Magazine.

Magie argentine

Maxi Sanchez Blasco et Cristian Gutierrez entament cet affrontement Brésil – Argentine de la meilleure façon possible : en remportant les trois premiers jeux. Mais Flores et Julianoti ne paniquent pas et ils reviennent dans le match en récupérant le break.

Stefano Flores paye le manque de compétition de ces derniers mois. Au contraire, Cristian Gutierrez est de mieux en mieux physiquement. Un nouveau break des Argentins est définitif pour la première manche. 6/4

“On va le faire. Allez, on commence à jouer.”, lance Stefano avec hargne après le gain d’un jeu. Dans ce set, les points importants sont célébrés en portugais. Julio Julianoti montre sa meilleure version et Stefano Flores retrouve des sensations. 6/3

Ce match méritait un troisième set. Maxi Sanchez Blasco et Cristian Gutierrez passent un nouveau cap ensemble. Ils montent encore d’un cran leur niveau de jeu pour éliminer la paire n°2 du tournoi. 6/3

Et c’est parti pour le show !

Le début de match est plutôt équilibré. Arce/Dal Bianco semble très légèrement au-dessus, mais le facteur public est du côté des joueurs résidents en Suède. Des premiers jeux accrochés avec des opportunités de break pour les deux équipes, mais les serveurs tiennent bon.

À partir de ce moment là, le show Dal Bianco/Arce commence. Cayetano Rocafort et Simon Vazquez sont complètement dépassés. 6/2

Les Argentins sont dans un très bon jour, et lorsqu’ils jouent à ce niveau rien ne peut les faire dérailler. Fidèles à leur complicité fraternelle, Franco et Maxi déroulent et s’offrent une place dans le dernier carré du Grand Master de Suède. 6/4

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.