Après avoir vu “les copains” se qualifier pour le dernier carré de l’APT Belgium Open, Inzerillo et Moreau avaient à cœur de les rejoindre en demie. Ils s’imposent en deux sets (6/3 6/1) face à Braet/Gala.

Les français au mental

Le début de match est difficile pour les Français qui concèdent d’entrée 4 balles de break. C’est ce qu’il leur fallait pour rentrer dans la rencontre : les 4 points sont gagnés. Inzerillo/Moreau poursuit sur sa lancée et fait le break ! 3/1

Les français mettent un nouveau coup d’accélérateur dans le septième jeu du set, mais Nick Braet et Jeremy Gala remportent un point en or qui restera dans les mémoires. 4/3

Jérôme Inzerillo et Maxime Moreau restent bien solides sur leurs jeux de services et concluent le set. 6/3

Bis repetita

Le second set commence comme le premier : avec 4 balles de break pour Braet/Gala. Une fois encore, Jérôme Inzerillo et Maxime Moreau retournent cette situation pour remporter le premier jeu. 1/0

Inzé et Max répètent le scenario du premier set : ils profitent de l’ascendant mental pour faire le break. 3/0

Le rouleau compresseur est en marche, et les Belges ne pourront plus rien faire pour l’arrêter. 6/1

Jérome Inzerillo: “On peut le voir avec le score, on a très bien joué. On ne débute pas très bien les deux sets, on n’est pas bien concentré, mais on ne lâche rien. Ça a payé aujourd’hui.”

Maxime Moreau: “On est de mieux en mieux sûr et en-dehors du terrain. Même dans les moments durs c’est important d’être avec son frérot. On va jouer en demie deux joueurs qui jouent très bien (Tison/Maigret).”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.