InterviewsA la uneACTUALITÉSSergio Tacchini PadelRobin Haziza

Robin Haziza : “En Espagne, la tactique m’a parfois desservi”

Nouvelle aventure pour l’une des figures du padel français : Robin Haziza. Si il poursuit sur le circuit du World Padel Tour l’année prochaine, ce sera avec la casquette de responsable de développement padel pour la marque italienne Sergio Tacchini. Un nouveau Challenge pour le n°138e joueur mondial.

Avant de parler de l’avenir, peut-on revenir sur cette grosse année de padel ?

Un bilan plus que positif tant d’un point de vue personnel que  professionnel. En effet je me suis  définitivement adapté à ma nouvelle vie Barcelonaise après une première année compliquée. Et quand on est bien dans sa tête tout s’enchaine de manière très positive.

Je pense avoir  beaucoup progressé dans pas mal de compartiments de mon jeu. J’ai fait de bons  résultats sur le WPT parfois avec un peu de réussite, mais la réussite il faut aussi aller la chercher.

Ton top 3 des meilleurs moments ?

3:  mon aventure avec Adrien Maigret en Suède, de  supers matchs dans un  cadre de rêve, un pays que j’aime et dans lequel je travaille de plus en plus… et intégrer le tableau final après avoir été lucky loser. Que de grands souvenirs avec un  partenaire au top ! 

2: Notre tournoi avec Jérémy Scatena à Aix avec un niveau de jeu incroyable en demi-finale contre Jo et Bastien (Johan Bergeron et Bastien  Blanqué) et notre victoire finale du P1000.

Cette victoire a un très bon goût car on nous avait un peu enterré en France, dû au fait qu’on se déplace peu sur le circuit  français et conjugué au superbes performances d’Adrien et Ben (Adrien Maigret et Benjamin Tison). Ce match plus la victoire à Sophia contre Ben et Adrien ont prouvé qu’on  était toujours bien présent.

1: Et enfin vous le devinez cette superbe 4eme place aux championnats du monde avec une équipe de France incroyablement soudée tant chez les filles que chez les mec. Notre victoire avec Scat au double décisif au bout de la nuit contre l’Uruguay en quart de final, moi malade et les copains en feu au bord du terrain… J’en frissonne encore !

Ta plus grande déception ?

La déception, il y en a vraiment une seule, c’est celle de ne pas avoir pu  défendre nos chances aux championnats de France à cause de la blessure de Scat quelques jours avant la  compétition… On avait très envie de faire un gros coup ! partie remise en 2019.

Qu’est-ce qui va changer en 2019 ?

Ce qui va changer en 2019 à part un nouvel appartement avec Alix (Alix Collombon) pas grand chose, je continue à m’entrainer avec le groupe de Juan Alday et Marta Marrero à Augusta padel.

Et sur le plan marque…

 En effet je rejoins la famille Sergio Tacchini, une marque reconnue de tous les  amoureux du Tennis et de la mode qui souhaite s’implanter dans le padel… Mc Enroe, Sampras, Djokovic, Hingis et…. Haziza ça claque non ? (Sourire)

Le textile est d’une qualité exceptionnelle un véritable savoir-faire a l’italienne et les  raquettes sont dejà très performantes ! 

C’est une  opportunité de dingue, en plus  d’être ambassadeur je fais partie intégrante du  développement puisque je vais gérer le recrutement des futurs joueurs Sergio Tacchini, aider au  développement technique de la raquette et serai en étroite collaboration avec les  distributeurs France et Suède pour toute la partie commerciale.

Bref un  projet de rêve ! Et je remercie Head infiniment d’avoir commencé l’aventure avec moi il y a 5 ans, j’espère avoir été à la  hauteur, ils ont compris mon choix et restons  évidement bons amis.

Tu as trouvé ton partenaire pour cette année ?

En Espagne et sur le World Padel Tour je vais commencer l’année avec Gaby Espellata, un joueur du circuit catalan, jeune 23 ans bourré de talent aux caractéristiques proches de Scat, gros smash ce qui me correspond bien, je serai à son service pour le faire jouer dans les meilleures conditions possibles.

Le rêve c’est le top 100. Il va falloir batailler mais j’y crois et puis l’objectif principal est bien-sûr de prendre du plaisir, de transpirer et tout donner… Si on gagne c’est mieux bien-évidement.

Jouer en France est un objectif important  également, participer à la naissance d’un circuit FFT sur les places publiques est pour moi une  chose obligatoire tant j’aime ce sport et combien je souhaite qu’il soit connu de tous en France. Une avancée très importante pour la popularité de notre sport.

De même, je serai présent place du Capitole comme tous les ans pour l’Open de France où j’ai deux titres à défendre…

Robin Haziza, c’est aussi la partie coaching…

La partie coaching me tient beaucoup à coeur.

En effet je compte bien me déplacer dans les clubs en France, faire partager mon  expérience, mes heures passées sur le terrain.  J’aime  coacher, j’aime le sourire des élèves lorsqu’ils progressent c’est le must pour un entraineur.

J’en profiterai pour organiser des sessions test de raquette Sergio Tacchini.

J’organise aussi des stages à Barcelone pour tous joueurs souhaitant découvrir ce qu’est la Mecque du Padel. Je reçois tous les mois des stagiaires de padel.

Et puis l’ouverture de l’école de padel Robin Haziza Training au Sénégal et en Suède où je fixe une méthodologie d’enseignement  aux  moniteurs  en place dans les clubs et j’interviens  régulièrement sur place pour organiser des sessions “Master class”, tournois et évènements en partenariat avec mon sponsors Index Résidence.

Vous trouverez toutes les infos  très bientôt sur mon site web.

Pour terminer , l’organisation d’un très bel  événement padel qui va changer un peu les codes de ce qu’on a l’habitude de voir….vous en saurez plus prochainement.

Sur le plan du jeu, l’Espagne t’a apporté quoi ?

Tactiquement je crois que j’ai  beaucoup progressé, un joueur n’ayant pas de coup sur-puissant doit jouer avec sa tête et c’est ce que j’essaie de faire. Mon travail sur le terrain est de mettre mon partenaire dans les meilleures conditions  tant mentalement que d’un point de vue purement padel.

Mais en même temps, travailler la tactique  m’a un peu desservi également dans le sens ou j’ai perdu mes anciennes  caractéristiques de joueur de tennis, a savoir bien volleyer et  être agressif.

Grâce aux copains de l’équipe de France et  à mon  partenaire Scat je crois avoir retrouvé cela…

Je vais donc continuer sur cet axe de travail : Être plus offensif. 

Sur le même sujet:

Tags

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Adblock détecté

S'il vous plaît envisager de nous soutenir en désactivant votre bloqueur de publicité
X
X
Lire les articles précédents :
MATCH POINT INTEGRE LES GROUPES DE DISCUSSION A SON APPLI MOBILE

Match Point propose une nouvelle fonctionnalité à son application déjà très complète : Les groupes de discussion. Un véritable pas en-avant qui pourrait plaire à beaucoup de joueurs lassés des...

L´Inde et le padel : un sport aimé par les femmes

L´Inde. Ce pays gigantesque avec plus d´1 milliard d´habitants s´est mis au padel il y a environ 2 ans et surfe lui aussi sur la vague. Mais ce pays plutôt...

Nadal / Federer : La nouvelle paire de padel ?

Roger Federer ne joue pas pour l'instant au padel. Mais quand ce sera le cas, on le verrait bien jouer avec son ennemi et ami, Rafael Nadal. Rafa est déjà...

Fermer