Quelle surprise ! La Belgique s’est imposée face à la France lors des quarts de finale du Championnat du monde de padel 2022.

Quatrièmes de l’édition précédente et emmenées par les joueuses du World Padel Tour Alix Collombon et Léa Godallier, les Bleues étaient favorites dans cette confrontation face à la nation qui avait fini à la sixième place au Qatar.

Le premier match remporté 6/1 6/2 par Godallier/Pothier face à Bernard/Van Mol confortait ce sentiment de supériorité de la sélection française. La suite a été bien différente.

Ce sont d’abord Helena Wyckaert et An-Sophie Mestach qui ont tout donné face à Alix Collombon et Charlotte Soubrié et ont surpris leur monde en offrant l’égalisation à leur pays. Une rencontre remportée au mental : 6/3 6/7 6/4.

An-Sophie Mestach et Helena Wyckaert

Les deux nations à égalité, le troisième match s’annonçait indécis entre Amélie Detrivière / Mélissa Martin et Elyne Boeykens / Dorien Cuypers. Là encore, c’est le mental des Belges qui a fait la différence dans une autre rencontre qui aura duré plus de deux heures : 6/4 5/7 6/3.

C’est évidemment une grosse performance pour les joueuses de Thomas Deschamps qui joueront demain en demi-finale contre l’Espagne.

Pour le groupe de Robin Haziza, c’est une vraie désillusion et il faudra tirer les leçons de cet échec. Mais avant cela, les tricolores vont avoir un match de classement important demain face au Portugal pour tenter de finir le plus haut possible. Les Françaises, qui connaissent jusque-là un Mondial plus que compliqué, ne seront pas favorites face aux Lusitaniennes. Sans pression, pourront-elles créer une petite surprise ?

Xan est un fan de padel. Mais aussi de rugby ! Et ses posts sont tout aussi punchy. Entraîneur physique de plusieurs joueurs de padel, il déniche des posts atypiques ou traite de sujets d’actualité. Il vous donne également quelques conseils pour développer votre physique pour le padel. Clairement, il impose son style offensif comme sur le terrain de padel !