Coup de tonnerre à la FEPA. La Fédération Espagnole de Padel jette l´éponge et se retire des adhérents de l´institution européenne pour se consacrer pleinement à la FIP.

La décision s´est prise en Assemblée Générale. Le président Ramón Morcillo et 42 des 56 assembléistes de la FEP ont voté contre le fait de continuer à faire partie de la Federation of European Padel (FEPA).

Devant les désaccords, les soucis politiques, les rumeurs et autres investissements excessifs qui causaient “la guerre” entre la FEPA et la FIP, l´Espagne décide de couper net. Aujourd´hui, Morcillo guide sa fédération vers un mouvement mondial, où la FIP serait l´organisation à suivre mais où, si le dialogue est clair et net, la FEPA pourrait avoir un rôle à jouer.

Ramón Morcillo sait parfaitement le poids que pèse l´Espagne dans le panorama du padel mondial. Ce pays doit être un exemple pour les autres. Le sport doit être uni pour continuer son ascension mondiale et non séparé par des querelles politiques et administratives. Pour lui, la Fédération Internationale de Padel est l´organisme principal à suivre, mais toutes les autres organisations sont les bienvenues pour apporter des idées et des projets.

La porte de la FEP reste donc ouverte à la FEPA si elle décide d´entrer dans le moule de la FIP. Affaire à suivre…

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.