Voici donc un sujet très intéressant que nous nous permettons de soulever. Les assimilations sont-elles uniquement réservées aux joueurs de tennis ou pourraient-elles être étendues à d´autres sports ?

Dans cette histoire, nous n´avons pas la décision finale, mais c´est un sujet sur lequel nous méritons tous de nous pencher.

Tout est parti d´une explication : qu´est-ce que le padel ?

Dans une discussion, on explique encore ce qu´est le padel ; c´est un sport à mi-chemin entre le tennis et le squash… cela veut dire que les joueurs de tennis comme de squash ont les mêmes facultés à s´adapter à ce jeu, non ?

Sur une piste de padel, comment se défendent ces 2 profils ? Les joueurs de tennis ont l´avantage lors du jeu à la volée ou lors des smashs, mais les joueurs de squas prennent le dessus sur les rebonds sur les vitres et lors des balles avec effet coupé.

Le squash : un vivier de joueurs potentiels

Le squash se joue en intérieur, le padel peut se jouer en extérieur. Ce premier atout permet aux joueurs de squash de venir prendre l´air, surtout l´été.

Ensuite, les joueurs de première catégorie sont des personnes qui ont une vision du jeu intéressante et qui pourraient apporter un air nouveau, une identité différente au padel. Pourquoi ne pas les inviter en les assimilant ?

Pourquoi assimiler des joueurs ?

Assimiler un joueur consiste à donner un classement à une personne qui vient d´un autre sport afin qu´il se trouve confronté en tournois à des personnes de son niveau.

Alors pour le tennis c´est déjà fait, mais pour d´autres sports comme le squash, ce n´est pas le cas. Pourquoi ? Parce-que le squash ne fait pas partie de la Fédération Française de Tennis dont dépend le padel ? Peut-être, mais le beach tennis lui en fait partie. Les joueurs de beach tennis n´ont-ils pas de belles choses à apporter au padel ?

Mais pour quels sports pourrions-nous proposer une assimilation ?

Forcément le tennis est le sport qui méritait assimilations. Faisant partie de la même fédération, des pistes de padel dans des clubs de tennis, et un vivier de joueurs de plusieurs centaines de milliers de joueurs, on ne pouvait pas passer à côté.

Le squash donc, serait aussi un sport complémentaire du padel qui pourrait mériter sa place. Nous avons parlé du beach tennis, mais pourquoi pas le badminton, la pelote basque, le touch tennis, le racketball ou encore le pickleball ?

Tous ces sports sont des sports de raquette, je ne parle pas du tennis de table qui est bien différent, qui méritent que l´on parle d´eux, de leurs joueurs élites et de leur assimilation au padel.

Qu´en pensez-vous ?

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.