INTERVIEW INCROYABLE de l’argentin Fernando Belasteguin aux Championnats d’Europe de Padel 2019 à Rome. Joueur le plus titré au monde, 16 années à la première place mondiale, Il nous donne son avis et prononce des mots forts pour décrire les différentes affaires politiques que traversent le padel depuis plusieurs années.

En Europe, nous avons ces deux championnats d’Europe de padel qui ont lieu en même temps. Un à Rome et l’autre à Lisbonne.

En Amérique latine, je ne sais pas si cela s’est déjà passé. Une chose est sûre : Après tant d’années sur le circuit, le padel ne cesse de me surprendre.

Depuis que le padel existe et ces dernières années, certaines personnes veulent devenir les maîtres du padel, les propriétaires du padel.

Il y a beaucoup de choses qui se font et qui va à l’encontre du développement du padel faisant mal, très mal à notre sport et empêchant que ce sport grandisse.

Ce serait bien que ces personnes qui souhaitent devenir les maîtres du padel retirent leur masque , s’assoient autour d’une table, laissent leur orgueil de côté et qu’ils se mettent enfin à travailler tous ensemble.

Je pense que notre sport est spectaculaire.  Si on travaille tous ensemble et qu’on réfléchit au bien du sport et non à flatter l’ego, je suis certain que d’ici les 5 à 10 prochaines années, nous allons avoir une puissance mondiale très forte.

Pour conclure, on doit tous s’assoir autour d’une table et qu’on arrête de croire que le sport nous appartient car il n’appartient à personne.

 

Franck Binisti

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.