Le padel n’est pas qu’un sport merveilleux, plein d’actions spectaculaires et de points extraordinaires. Le sport construit des mythes autour des personnages, or ici c’est un personnage qui a construit un mythe autour d’un sport. Focus sur Martin Di Nenno.

Un évènement tragique

Alors âgé de 19 ans, le jeune argentin incarne le futur du padel mondial et est destiné à atteindre les sommets. Avec 6 titres mondiaux remportés à ses 15 ans, il parait clairement en mesure de s’imposer dans les années à venir. Toutefois, un malencontreux évènement va alors tout faire basculer.

Janvier 2016, alors que Di Nenno prenait la route accompagné de son meilleur ami dans la vie et d’Elias Estrella (l’un des plus gros talents de sa génération/voir photo ci-dessous) son meilleur ami dans le monde du padel, un accident survient aux alentours de Monte Grande (près de Buenos Aires). Di Nenno perd en un instant ses deux meilleurs amis, et réussit à survivre miraculeusement.

Elias Estrella mort décès

Toutefois, l’accident lui laisse des séquelles. En effet, il se retrouve avec ses deux jambes fracturées (plus précisément le fémur droit et la rotule gauche). Ce qui signifie d’abord qu’il aurait peu de chances de remarcher avant un an et demi. Par ailleurs, en ce qui concerne le padel, il n’est même pas assuré de pouvoir refouler les pistes avant au moins deux ans.

Il a alors travaillé sans relâche, afin de maximiser toutes ses chances d’avoir un jour l’opportunité de pouvoir rejouer au padel. Son préparateur physique disait au moment de sa rééducation “qu’il n’avait jamais eu de cas comme Martin, il travaillait toute la journée sans se ménager pour pouvoir être de retour le plus rapidement possible”. Et comme quoi les efforts payent dans la vie, il était de retour sur les pistes 6 mois après l’accident, chose totalement inconcevable et irréelle pour les spécialistes qui ne le voyaient plus rejouer à un tel niveau.

Petit-à-petit, celui qui est désormais 7ème au classement a gravi les échelons, partageant la piste avec Javi Garrido, puis Agustin Silingo, Maxi Sanchez, et enfin Paquito Navarro !

Barcelone, point d’orgue de sa renaissance

Après sa première victoire sur le World Padel Tour, les hommages se sont multipliés sur les réseaux sociaux. Il faut dire que l’Argentin était particulièrement ému après la rencontre.

Imaginez toutes les épreuves par lesquelles il a dû passer afin d’en arriver à ce premier titre sur le WPT. Imaginez ce qu’il a dû endurer sur le plan mental après la perte de ses deux amis en même temps. Imaginez ce qu’il a dû traverser en termes de douleurs physiques et les efforts consacrés afin d’avoir une infime chance de pouvoir refouler les courts.

Cette victoire à Barcelone, est en réalité bien plus importante qu’elle n’y parait. Au-delà du fait que ce soit la première fois que son nom est inscrit au palmarès du World Padel Tour, c’est surtout la victoire d’un homme sur son passé, sur ses souffrances internes et sur sa vie. C’est la victoire d’un homme à qui on avait prédit une fin de carrière prématurée et qu’on avait déjà enterré. C’est la victoire de la détermination, du sens du sacrifice et de la volonté. C’est la victoire d’un homme.

Martin Di Nenno victoire pleurs WPT Barcelona Master 2021

 

 

Passionné de football, j’ai découvert le padel en 2019. Depuis, c’est l’amour fou avec ce sport au point de délaisser mon sport de prédilection.