L’APT Padel Tour grandit ! Après un évènement majestueux à Monaco, le circuit international réussit son arrivée en Espagne. Les personnes présentes dans les gradins et les loges du court central du Club Rio Grande se sont délectées d’un nouveau grand spectacle.

Chiostri/Alfonso ont leur revanche

Dès le premier jeu, nous comprenons quel type de rencontre va être ce match. Deux paires habituées à faire le show qui croisent leur route pour un choc plein de coups fantasques.

Le premier set est un échange de breaks entre les quatre Argentins. Federico Chisotri est toujours dans sa forme impressionnante, et Gonzalo Alfonso ne montre plus de signes de douleur aux abdominaux lorsqu’il est sur le court.

Agustin Torre et Andrés Britos ne réalisent pas un mauvais set, mais ils se font surprendre sur un punto de oro à 5/4. Les n°1 sont devant. 6/4

Andrés et Agustin accusent le coup. Chiostri/Alfonso prend peu à peu le contrôle des échanges et fait le break d’entrée.

Britos/Torre a la possibilité de revenir sur un punto de oro, mais le point complètement fou tombe une nouvelle fois du côté des n°1.

Dépassés par la qualité de jeu de Chiostri/Alfonso, la paire italo-argentine ne peut plus rien faire. Chiostri et Alfonso sont de nouveau en finale d’un tournoi majeur.

Oliveira et Melgratti adorent les Open

Le début de match est très disputé. Les deux paires restent fortes sur leurs jeux de services et se rendent coup pour coup.

Mais dans le septième jeu, Oliveira et Megratti commencent à faire réellement mal aux Argentins. Ils remportent 7 points consécutifs et prennent une vraie option sur le set. Encore de la solidité pour conserver leur service et gagner ce premier round ! 6/3

apt seville court

Franco Dal Bianco et Maxi Arce sont toujours compétitifs. Ils retrouvent leur jeu au meilleur moment pour reprendre les choses en main. Ils font le break à 2/2.

Malheureusement, Franco Dal Bianco souffre d’une sciatalgie. Il fait appel à la kiné, mais sa douleur ne s’en ira pas. Vaillant, il poursuit mais est trop gêné pour se rendre sur toutes les balles.

Miguel Oliveira et Yain Melgratti ne se font pas trop déstabiliser et parviennent à conclure le match. 6/3

Rendez-vous demain à 10h30 pour la finale féminine, suivie aux alentours de 12h30 par la finale homme !

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.