Jeremy Scatena et Sergio Icardo ne seront pas en quarts de finales de l’APT Padel Tour Master Paraguay. La paire franco-espagnole s’est inclinée face à Federico Chiostri et Gonzalo Alfonso (6/3 7/5).

Le film du match

Face à la tête de série n°5 du tournoi, la nouvelle paire Scatena/Icardo ne faisait pas figure de favorite sur le papier.

Le début de match confirme le statut des deux paires : Chiosti/Alfonso breakent d’entrée sur le service d‘Icardo et remportent leurs deux jeux de services avec autorité : 3/0

C’est sur le service de Scatena que les Européens lancent leur rencontre. Le Français montre le chemin et confirme son rôle de dynamiteur dans cette paire. Le set est ensuite accroché, et tout le monde remporte ses jeux de service, nous conduisant ainsi vers un 6/3.

Jeremy et Sergio ne veulent rien lâcher et entament le deuxième set avec un très bon niveau de jeu. Au cours des meilleurs jeux du match (en terme de niveau de padel), le Français impose sa puissance en sauvant une balle de break avec un magnifique par 4 : “J’ai des c******* de mammouth,” exprime un Scat euphorique sur le court.

Un mauvais jeu à 5/5 des Européens les condamnera. Ils concèdent un nouveau break définitif. 6/3 7/5 pour Chiosti/Alfonso.

Un match encourageant pour Scat

Jérémy Scatena rage APT Padel Tour

Jeremy Scatena et Sergio Icardo ne repartiront pas bredouilles du Paraguay. Avec une très belle victoire au tour précédent face à Calleja/Chozas (6/1 6/1), les Européens avaient fort à faire avec Federico Chiostri et Gonzalo Alfonso.

Si l’on analyse la rencontre en profondeur, le cœur du match a été très équilibré. Une mauvaise entrée en matière et un trou d’air en fin de rencontre auront fait basculer la balance, mais le duel était loin d’être déséquilibré.

La cohésion et l’entente de cette nouvelle paire ne sont pas encore optimales, ce qui donne une grande marge de progression à Scat et Icardo. Plusieurs erreurs inhabituelles nous laissent penser que ces deux joueurs, qui participaient seulement à leur deuxième tournoi ensemble, devraient monter en puissance lors des prochaines étapes de l’APT.

Jeremy Scatena est repassé en “mode showman” à certains moments de la rencontre. A défaut de s’être qualifié pour le tour suivant, le n°1 français a l’internationale a retrouvé ses origines mammouths au Paraguay, et ça, c’est très bon signe pour la suite de la saison. Affaire à suivre.

Pour ceux qui voudraient revoir le match, c’est juste en-dessous !

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.