Après autant de changements d´équipes, qui pourrait prendre l´avantage sur ce WPT Estrella Damm Barcelona Master ? Les têtes de séries ou les nouvelles formations ?

Avant de parler de favoris, faisons un retour en arrière. Reprenons les tournois réalisés et voyons quels en sont les vainqueurs :

  • Marbella : Paquito Navarro et Pablo Lima
  • Madrid : Ale Galan et Juan Lebron
  • Vuelve a Madrid : Ale Galan et Juan Lebron
  • Adeslas Open : Ale Galan et Juan Lebron
  • Valencia Open : Ale Galan et Juan Lebron
  • Sardegna Open : Agustín Tapia et Fernando Belasteguín
  • Menorca Open : Franco Stupaczuk et Sanyo Gutiérrez

Avec autant de victoires, Galan/Lebron ont pris le large au classement Race. Par contre, derrière, la lutte est féroce. Les joueurs se retrouvent dans un mouchoir de poche et il reste peu de tournois pour briller et s´offrir une place pour le Master Final.

On se rend compte également que plus nous avançons dans la saison, moins on retrouve les numéros 1. Pourquoi ? Certainement à cause des conditions de jeu qui leurs sont moins favorables, moins chaudes, proche de la mer, plus lentes.

Et il se peut qu´à Barcelone, ces conditions de jeu ne soient pas plus rapides. D´après les informations recueillies auprès des joueurs des preprevia, les conditions dans le club où se disputent les qualifications sont plutôt lentes, mais ce sera peut être pas autant le cas dans le Palau Sant Jordi…

Alors qui pourrait devenir les champions de l’Estrella Damm Barcelona Master ?

On peut bien sûr mettre en avant Galan et Lebron qui ont dû bien travailler depuis qu´ils ne remportent plus de titres. Nous avons également les dinosaures du padel, ces joueurs expérimentés qui prennent le temps d´organiser leur jeu, patiemment, comme le sont Belasteguín/Tapia, Stupa/Sanyo ou encore Paquito/Lima.

Mais est-ce que la surprise ne viendrait pas des nouvelles formations, désireuses de sécuriser leur place vers le Master Final ? On pense à Silingo/Díaz ou Sánchez/Di Nenno, qui cherchent a se rapprocher toujours plus d´un titre qui leur ferait beaucoup de bien au classement.

Et Chingotto/Tello alors ? Il ne faut évidemment pas les oublier. Plusieurs années ensemble, ils se connaissent parfaitement et sont dans une bonne période malgré le petit accident de Chingotto en Sardaigne. Cette équipe a réalisé de très belles choses cette année et mériterait peut-être un titre en ce mois d´octobre. Le soucis c´est qu´ils sont du côté de tableau de Stupa/Sanyo, vainqueurs du dernier tournoi, et avec un mental au top.

A chacun ses pronostics.

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.