Valérie Touchain, la Présidente du Tennis Club de Bailly Noisy, nous raconte son histoire atypique qui débute au Cameroun, son lien indéfectible avec le tennis mais aussi son expérience et son avis sur l’évolution du tennis et du dernier venu : le Padel.

Tennis Club de Yaoundé : Ma seconde famille

J’ai découvert le tennis, adolescente, au Cameroun au Tennis Club de Yaoundé tenu par Marie -Claire et Zacharie NOAH.

Je passais mes journées au club même quand je ne jouais pas ! C’était ma deuxième famille.

Quand je suis rentrée en France , je n’ai pas retrouvé cette ambiance, ce partage.

Aussi je n’ai pas repris le tennis mais j’ai découvert le squash  ; j’ai joué en équipe pour un club de l’est de la France et puis les détours de la vie ont fait que j’ai également arrêté, ayant d’autres priorités .

Je suis revenue au tennis avec ma fille ainée qui a intégré à 5 ans l’école de tennis du TCBN ; et puis tout s’est enchainé : vice-présidente pendant 4 ans puis présidente du TCBN  depuis 20 ans et encore plein de projets dans la tête pour voir grandir ce club que j’ai en « cathéter ».

Valérie et Nathalie tennis club Bailly Noisy

Du tennis au padel

Les communes de Noisy le roi et Bailly sont jumelées avec Godella une ville en Espagne à la périphérie de Valence.

Depuis plusieurs années, via le comité de jumelage, nous avons organisé des échanges avec des jeunes du TCBN et ceux du  tennis club de Godella  ; on partait  une semaine aux vacances de la Toussaint avec  une quinzaine de jeunes du TCBN et en retour on recevait les jeunes du tennis club de Godella en avril /mai.

C’est donc  à Godella que j’ai  découvert le padel et les jeunes passaient beaucoup de temps sur les pistes de padel. Ils s’éclataient … et les adultes aussi  !

Le padel étant rattaché à la FFT, les mairies ont suivi  ma demande de projet de création de 2 padel alors que le tennis , au niveau du club, était dans dans une période d’essoufflement.

La diversification : une alternative

La diversification de l’offre proposée au sein du club me paraissait une alternative indispensable pour redynamiser le club.

Avec l’investissement des mairies et l’aide financière de la FFT, en novembre 2018 le padel est né au TCBN et il grandit .

Le club profite également d’un élément très fédérateur et extrêmement motivé en la personne de Yann AURADOU ,DE et joueur, qui a carte blanche pour l’épanouissement et le développement du padel au sein du Club.

Le padel rebooste

Rire Valérie Touchain Président du Tennis de Bailly Noisy

Je suis une affective et une émotive  : nous avons eu une épreuve de padel – P250 ce week-end incroyable avec des matchs très relevés et une ambiance qui rappelle des souvenirs.

C’était un grand bonheur de vivre ce tournoi avec les padel remplis du matin au soir et de partager ces moments sportifs après cette période Covid qui a bouleversé notre vie quotidienne et notre pratique sportive .

Le quotidien de la présidence d’une association sportive passe par des hauts et des bas : aussi quand tu as la chance que ton club, après une période de néant , vive un weekend pareil , alors oui , je suis carrément reboostée pour l’avenir et je me projette avec enthousiasme et passion pour que le TCBN grandisse à tous les niveaux .

Padel sceptique à padel addict

Le tennis est un sport traditionnel qui s’essouffle depuis quelques années même si cette saison (avant Covid ) était prometteuse.

À mon sens, Le tennis est fortement concurrencé par des sports  » à effet immédiat  » : le running , le triathlon , le fitness…

L’évolution sociétale est passée par là avec une nouvelle approche de la pratique sportive et de la compétition ; il faut en tenir compte : le « click&play sportif  » fait recette .

Le padel est dans cet esprit : ludique , convivial , accessible à tous  ; le padel a des qualités indéniables et on passe très vite de « padel sceptique à padel addict ». J’ai misé la dessus.

Le padel : tout sauf  l’ennemi du tennis

Le padel en France en est à ses débuts et , à mon sens , il a un avenir radieux . Il est tout sauf  l’ennemi du tennis : c’est un atout supplémentaire dans notre offre sportive ; de par sa pratique en double , il crée du lien social , il ramène du plaisir de jeu.

Avec le padel , je revis les années tennis d’il y a 20 ans … L’esprit de » communauté padel  » est très présent.

Au fil du temps, ce lien s’est  dilué au tennis mais il revient  progressivement avec depuis 3 ans la prise de conscience de la FFT de cette dilution et les actions mises en place pour y remédier : l’évolution du tennis doit se centrer à nouveau sur le plaisir du jeu et favoriser l ‘accès à la compétition récréative et facilement accessible . La création des matchs libres s’inscrit  dans cette nouvelle dynamique sportive .

Retrouver la passion tennis

Pour retrouver la passion tennis , il faut s’adapter, se réinventer dans nos offres sportives avec
  • la galaxie tennis qui succède à  la traditionnelle école de tennis,
  • les matchs libres jeunes et maintenant adultes,
  • le déploiement fédéral digital via entre autres TEN’Up,
Ce sont des atouts incontestables pour « relancer » le tennis au sein des clubs et cohabiter avec le déploiement du padel pour tendre vers une hausse des membres et des licences qui passe par le plaisir de jouer et de « matcher « .

Un plan de développement du TCBN à 4 ans

Mon projet club c’est de faire un plan de développement du TCBN à 4 ans au niveau des infrastructures en collaboration avec les mairies :
  • rénovation du  club house ,
  • troisième padel sont au programme,
Nous avons la volonté de s’adapter en interne pour faire évoluer la pratique sportive avec en point de mire les JO à Paris en 2024 comme étape fondamentale : une opportunité unique  pour le tennis  et le padel dans laquelle je souhaite inscrire le club . 

Continuer à apporter ma contribution dans le tennis

A titre personnel  : membre du Conseil Supérieur du Tennis de la FFT depuis plus de 3 ans , je souhaite continuer à apporter ma contribution pour la liste A&G24 avec comme tête de liste notre président actuel Monsieur Bernard Giudicelli .

Après le vécu de ces 3 années de mandat fédéral, j’ai la profonde conviction , certitude, que ce projet sportif fédéral inégalé, cette équipe compétente, soudée et ce président visionnaire sont l’unique trilogie gagnante pour l’avenir du tennis français et international.

Concernant le TCBN , ce club sera  toujours la pierre angulaire de mon engagement associatif et fédéral et je mettrai toute mon énergie et ma détermination de dirigeante bénévole pour accompagner le TCBN vers son futur.

Progresser au padel est aussi un de mes objectifs personnels et pourquoi pas renouer avec la compétition . L’esprit sportif et festif de ce weekend m’a donné envie de matcher à nouveau  : j’ai la chance d’avoir au club un enseignant passionné et motivé pour ce challenge ; mais je continuerai toujours à jouer au tennis, mon rdv hebdomadaire sur le terrain avec les copines est sacré !

Tennis et padel : la formule gagnante !

Le padel est le frère du tennis ! la cohabitation est subordonnée à une envie d’aller de l’avant , d’être innovant , et d’offrir aux pratiquants et licenciés le choix de pratiquer au sein du club de leur choix  le plaisir de « taper dans la balle  » sur un terrain de tennis ou de padel .

La diversité de l’offre de pratique dans les clubs est l’oxygène de leur  développement . Les infrastructures sont le miroir des clubs mais le cœur c’est l’animation :  » animer , c’est développer  » est ma devise avec pour mission également de permettre la pratique pour toutes et tous du tennis et du padel .

Crédit photos : Aurélie Logeais