Aleandro Rosi a été mis sur le marché des transferts par son club de football, l’équipe italienne de Perugia (Pérouse). Selon son agent Flavio Coladarci, ce souhait de le vendre serait lié à un petit match de padel.

“L’exclusion intervient au moment où Aleandro a été mis sur le marché, par décision technique j’espère, mais je ne comprends pas pourquoi invoquer des raisons disciplinaires. A-t-il été exclu parce qu’il allait jouer au padel ? questionne l’agent du joueur dans un communiqué.

L’agent de celui qui était capitaine de son équipe soupçonne le club d’avoir mis sur le marché des transferts son client pour sa passion pour le padel, et non pour des « raisons techniques » comme évoqué officiellement.

“Je suis d’accord que vous ne devriez pas pratiquer d’autres sports, mais cela semble exagéré puisqu’il n’a fait que deux échanges avec sa femme. Cela dit, si la décision de Pérouse est d’ordre technique, je ne suis pas d’accord avec ça,” poursuit l’agent du joueur.

L’ancien joueur de la Roma avait l’ambition d’aider le club à remonter le club en Serie B, puis en Serie A, mais son club veut désormais le vendre. Il devrait peut-être faire comme Rui Caetano et se réorienter vers les courts de padel pour prendre plus de plaisir professionnellement !

 

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.