Le padel a connu un développement très rapide en Espagne, faisant ainsi du pays ibérique une référence dans l’étude de ce sport. La croissance du nombre de licenciés est spectaculaire, et l’année 2019 demeurera historique pour les sports de raquette en Espagne : le padel a dépassé le tennis en nombre de licenciés.

Le règne du tennis remis en question

Le règne historique du tennis est pour la première fois remis en question par un sport qui semble avoir toutes les caractéristiques pour s’installer comme un sport de référence. Le graphique ci-contre met en lumière l’émergence du padel, et le déclin du tennis.

Ces statistiques sont très encourageantes concernant le développement du padel pour les prochaines années, voire pour les prochaines décennies. Les chiffres proviennent de la « Fédération Espagnole de padel (FEP) » et la « Real Federacion Española de tennis (RFET) », qui sont mis en comparaison sur ce graphique.

En 2013, la fédération de tennis comptait plus de deux fois plus de licenciés que la fédération de padel. En seulement six ans, le padel a dépassé le tennis.

Le padel : Pas suffisamment de recul ?

Les auteurs à s’être penché sur le padel sont quasiment toujours espagnols, ou hispanophones du moins. Dans le livre « Nuevos avances en investigation en padel » de Javier Courel-Ibañez, Bernanino J. Sanchez-Alcatraz Martinez et Jeronimo Cañas, les auteurs indiquent que très peu d’études sur le padel ont été réalisées, en comparaison avec les autres sports de raquettes (tennis, badminton, squash et tennis de table).

Le padel n’avait que 6 123 licenciés en 2000  (FEP 2015) : l’histoire de ce sport peut donc être réduite aux vingt dernières années en Espagne. Quelques études commencent à émerger en Espagne, mais tous les ouvrages sont consacrés à l’aspect technique du sport. Les études publiées dans l’ouvrage « Nuevos avances en investigation de padel » se penchent sur « l’analyse de la précision de différents coups de padel », sur « le rendement des doubles hommes sur le World Padel Tour » ou encore sur « le profil de la condition physique des jeunes joueurs ».

HEAD : Une restructuration stratégique gagnante

Les aspects macro-économiques, sociaux, ou médicaux du padel ne sont évoqués que dans certains articles de presse spécialisée. Dans un article du media digital « Palco 23 », la restructuration stratégique de la marque de sport de raquette Head est évoquée.

Le chiffre d’affaires de la marque a progressé de 4% sur l’année 2018, malgré un déclin progressif constaté du tennis, ponctué par une baisse de 10 % des ventes tennis en 2018.

Le renouveau de Head provient du choix de miser gros sur le padel, en se positionnant comme le leader sur le marché espagnol. La vente d’équipement de padel a augmenté de 9 % en Espagne, devenant ainsi un moteur de l’activité de la marque autrichienne. L’objectif est même d’être pionnier sur la scène internationale. Le succès connu sur le marché espagnol a incité Head Espagne à se lancer dans un développement des exportations : « 30 % de nos ventes padel proviennent d’exportations, principalement l’Italie, la France, la Suède, la Belgique, les Pays-Bas, ou des pays d’Amérique latine » indique Ricardo Fernández, directeur de la division des sports de raquettes de Head Espagne.

Head développe son activité dans plus de 140 pays, et veut installer son activité dans des pays dans lesquels le marché du padel est embryonnaire : l’Iran, la Roumanie ou encore la Hongrie sont des pays qui pourraient développer la pratique du padel sur leur territoire.

Le padel : Présent sur 5 continents

Le schéma, ci-contre, montre l’expansion du padel dans le monde en se focalisant sur le nombre de courts dans les différents pays et la vente de raquettes dans le monde. Le padel a rendu son exportation mondiale, car il est présent sur les cinq continents. L’Amérique reste le foyer de ce sport : tous les pays sont équipés de courts de padel publics, hormis la Bolivie et le Suriname.

Le padel arrive progressivement en Europe, Asie et Océanie, or l’Afrique reste en marge de cette expansion. Néanmoins, le Maroc développe la pratique du padel, entrainé par l’influence de l’Espagne (pays quasiment frontalier).

L’Espagne domine très largement tous les classements : plus de la moitié des terrains de padel sur Terre se situent en Espagne; l’Argentine est logiquement le pays qui suit. L’Espagne accueille, par ailleurs, treize des dix-neufs épreuves majeures du World Padel Tour.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.