Roland-Garros et le padel, et si c’était le début d’une grande histoire pour permettre à notre sport de monter très haut.

L’un des plus célèbres aviateurs français pourrait ainsi porter également les prémices de ce nouvel élan du padel français et même international.

En 2021, le padel devrait s’installer à Roland Garros pour longtemps.

Malgré la crise, RG un booster pour le padel

Roland-Garros, les internationaux de France de tennis, est l’un des plus grands événements sportifs au monde. Malgré la crise sanitaire et les protocoles stricts que la FFT devra mettre en place pour permettre à ce tournoi de se dérouler de la meilleure des manières, le padel profitera de son image internationale.

Souvenez-vous, en 2015, avant les grands travaux de RG, un terrain de padel avait été mis en place sur l’ancien terrain n°13, à coté du Suzanne Lenglen. Rappelez-vous, la force de cet écho Roland Garros. Des médias du monde entier avaient découvert ce sport. Nous avions pu alors témoigner de l’impact de Roland-Garros sur le padel.

La nouvelle équipe à la tête de la Fédération Française de Tennis emmenée par Gilles Moretton avait prévenu : “On va faire de grandes choses dans le padel“.

L’impact de Roland-Garros sur le padel décuplé

Aujourd’hui, le padel se développe à vitesse grand V sur tous les continents. La place du padel dans de nombreux pays a énormément évolué ces dernières années.

Le padel a même été l’un des rares sports à profiter de la crise sanitaire pour se démocratiser comme jamais en France comme ailleurs.

Cette 120e édition des Internationaux de France de tennis 2021 se déroule du 24 mai au 13 juin 2021.Elle marquera le point de départ d’une grande politique de communication et démocratisation du padel pour la FFT.

Contrairement à 2015, la FFT pourrait observer un public plus local qu’à la normale. Il faudra faire une croix sur les allées habituellement bondées à cause des limites et des restrictions protocolaires.

Mais ne croyez pas que cela pourrait limiter l’impact d’un padel à Roland Garros.

D’abord, les médias et les réseaux sociaux permettront de faire ce travail. Les médias apprécient les sujets extra-tennis. D’autant plus que le padel est le sport à la mode.

Arnaud Di Pasquale, le Directeur padel de la FFT, nous expliquait également qu’il avait l’intention de faire venir des joueurs de tennis, des personnalités pour mettre la lumière sur ce sport. Une réelle organisation sera mise en place pour exploiter au mieux la notoriété de Roland-Garros.

Un pari sur le long terme

En nommant Arnaud Di Pasquale à la tête du padel français, les ambitions sont assumées. L’ex-champion de tennis est un grand amateur de padel depuis de nombreuses années. Avec Stéphane Berrafato, l’un des piliers du padel français à la FFT depuis 2014, le binôme paraît fort.

Pour 2024, la FFT tablerait sur 500.000 pratiquants contre 110.000 aujourd’hui. Il s’agit d’une estimation et ces chiffres doivent être pris avec du recul. En effet, quand on analyse le marché espagnol, on se rend compte à quel point il s’agit d’un sport loisir. Par exemple, on comptabilise environ 2.5 millions de pratiquants en Espagne pour moins de 100.000 licenciés padel. Le ratio Pratiquants / Licenciés est faible : 1 licencié tous les 25 pratiquants.

En France, on fait déjà mieux : ce sont 110.000 pratiquants pour 12.500 licenciés, soit environ 1 licencié pour 9 pratiquants. La barre des 100.000 licenciés padel nous semble très ambitieuse pour 2024, mais au point où vont les choses, on se prend à rêver. Ce ne sont pas nos amis suédois qui diront le contraire !

Franck Binisti découvre le padel au Club des Pyramides en 2009 en région parisienne. Depuis, le padel fait partie de sa vie. Vous le voyez souvent faire le tour de France en allant couvrir les grands événements de padel français.