Interview exclusive avec un des joueurs de l´équipe de Grande Bretagne, Richard Brooks. Un des beaux gosses du circuit World Padel Tour répond à nos questions et nous permet de le connaître un peu mieux.

Padel Magazine : Bonjour Richard. Pourrais-tu te présenter aux lecteurs de PM ?

Richard Brooks : Je suis né le 11 juin 1981 à Rustenburg en Afrique du Sud. J´ai la double nationalité car mon père est anglais et ma mère est espagnole. Je vis à Benidorm, proche d´Alicante.

PM : Parle-nous de ta vie padel d´aujourd´hui.

RB : Je suis actuellement à la 177ème place du WPT. Je n´ai eu qu´un seul entraineur, qui est également mon meilleur ami, Hugo Cases. Nous avons partagé la piste durant mes 3 premières années sur le circuit. Forcément je jouais à droite vu que je suis gaucher.

PM : Nous savons que pour un joueur de padel professionnel, gagner sa vie avec les tournois n´est pas évident.

RB : En effet, comme vous le dites, être joueur de padel professionnel n´est pas évident. Peu sont ceux qui peuvent gagner leur vie en “jouant” au padel de façon professionnelle. Les price money ne sont pas élevés, chose que j´ai du mal à comprendre vu que le sport grandit.

Je suis propriétaire d´un club de padel “Padel Indoor La Cala” que je gère avec mon associé Alex Tasa, joueur du WPT également. C´est l’une de mes sources de revenus. J´entraine également l’une des futures stars du tennis allemand.

PM : Pourrais-tu nous parler de ton histoire avec le padel ?

RB : Si mes souvenirs sont bons, j’ai débuté le padel en 2011, laissant de côté ma carrière en tant que joueur de tennis et en tant que directeur du centre technique de tennis de la comunidad Valenciana. J’ai eu l’occasion de travailler avec plusieurs joueurs de tennis comme Tamira Paszek qui a été 34e mondiale, Jelena Jankovic (numéro 3), sparing partner de Nicolas Massu, sparing partner de Stephan Edberg à Wimbledon lorsque je jouais encore en junior.

Le padel, je l’ai connu grâce à un de mes meilleurs amis, Tom Murray. Il travaillait comme directeur de banque et moi comme directeur de la fédération de tennis. Durant l’une de nos conversations, nous avons décidé de lancer la fédération de padel en Grande Bretagne.

C’est à ce moment là que je suis rentré en contact avec Hugo Cases, qui avait déjà décroché du circuit de tennis professionnel. Notre projet lui a plu et avons décidé de jouer ensemble sur le circuit WPT en même temps que nous développions la fédération.

3 ans plus tard nous étions toujours ensemble, rare sur le circuit, ce qui nous a permis de rentrer dans le top 50 et d´accéder à certains tableaux finaux après des passages par les pré-qualifications et qualifications. Je tiens à remercier Hugo Cases qui m´a permis d´accéder au plus haut niveau.

Merci aussi à Matias Nicoletti d´avoir joué avec moi aux Masters de la Comunidad Valenciana, tournoi que nous avons remporté, ce qui n´est pas chose facile. Enfin je peux dire que je fais partie des meilleurs joueurs de Grande Bretagne depuis de nombreuses années.

PM : Quels sont tes projets pour les années à venir ?

RB : J´adore avoir des projets. J´aimerais continuer dans le monde du padel, le faire grandir dans le monde entier, mais ma priorité est de le faire évoluer en Grande Bretagne, faire évoluer ce jeune joueur de tennis que j´entraine et enfin voir grandir mes filles jumelles, c´est le plus important.

PM : Où tu te vois dans 20 ans ?
RB : Pour vous dire vrai, je vis au jour le jour. Si je devais me projeter en 2039, je voudrais avant tout être un bon père, me rendre compte que le padel a grandi comme il se doit et que les personnes que j´ai entrainé soient devenues de grands joueurs.
PM : Comment vois-tu le padel en Grande Bretagne dans 20 ans ?
RB : Je pense et je souhaite que ce soit un des sports les plus joués, et je ne vois pas pourquoi ce ne serait pas le cas.
PM : Quel est ton meilleur coup ?
RB : Sans aucuns doutes la volée de revers.
PM : Quel est ton meilleur enchainement ?
RB : Buff, j´en aime plusieurs, c´est pour cela que j´aime autant le padel.
PM : Merci beaucoup Richard

 

 

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.