Du lourd du côté d´Adidas padel en cette année 2021. Des palas new look avec une technologie embarquée inédite. Et c´est Stéphane Penso qui se colle au test.

Adidas, entreprise allemande spécialisée dans la fabrication d’articles de sport, a été fondée par Adolf (surnommé « Adi ») Dassler en 1949. Située en Bavière, Adidas est le premier fabricant dans le domaine du sport en Europe, et le second dans le monde derrière l’entreprise américaine Nike.

Comme pour toute entreprise d’habillement, le marketing intelligent d’Adidas et son concept “eye for design” ont joué un rôle monumental dans son succès. L’entreprise a aussi des antécédents très forts avec le tennis, en particulier grâce à Ivan Lendl, qui a dominé le circuit des années 80.

Plus de 3 décennies se sont écoulées, et c’est grâce au padel que la marque aux 3 bandes refait une apparition fracassante dans un sport de raquettes, et entend bien développer sa croissance exponentielle en contrecarrant l’hégémonie des marques concurrentes qui ont négociées le virage et anticipées le boom du padel bien avant elle.

C’est donc avec un immense plaisir que j’ai pu tester pendant de longues semaines 3 moules complètement différents, dont un modèle avant-gardiste, le très célèbre Metalbone.

Adidas Metalbone 2021

Raquette notoire à plus d’un titre car c’est le numéro 1 mondial actuel Alejandro Galán, artificier en chef chez Adidas, qui aura la lourde tâche en 2021 de faire briller cette association sur les pistes du WPT.

Le concept Metalbone est une toute nouvelle série basée sur le modèle AdiPower SOFT de l’année dernière. La série contient une feature particulièrement novatrice. Avec l’aide de mini charges incluses, il est possible d’ajuster le poids et l’équilibre jusqu’à 12 grammes.

Cette innovation prénommée Weight & Balance, permet de modifier l’équilibre et le poids de la raquette “à la volée” (en fonction des besoins actuels du joueur). Son poids oscille à nu entre 345-360gr, qui peut donc être modifié avec ce procédé. Elle est livrée avec deux poids rouges pesant 1 gramme chacun et quatre poids métalliques colorés pesant 2,5 grammes chacun. Avec tous les poids montés, la pala pèse environ 360-372 grammes.

J’ai pu tester toutes les combinaisons possibles, et il s’est avéré (me concernant) que c’est en ayant mis tous les poids “au taquet” que cette raquette a offert le meilleur rendement.

C’est une pala pour le joueur attaquant qui donne la priorité à la puissance. Elle a une forme en diamant, un équilibre élevé (285mm) et, sans aucune surprise, un sweet spot situé dans la partie supérieure du cadre.

En effet, le profil agressif de cette pala ainsi que les caractéristiques technologiques employées ne délivreront tous leurs secrets que si cette dernière propose une pesanteur à la hausse. Une surcharge de poids est signe de performance omnipotente (concernant la puissance) et il est complètement aberrant d’acheter ce genre d’engin pour jouer avec sa masse minimale (et rechercher à tous prix la maniabilité).

Toutes les technologies employées tendent dans la même direction, la toute-puissance, à savoir une surface en fibre de carbone renforcée d’aluminium (que nous verrons plus tard) et un noyau en EVA Soft Performance (comme l’année dernière) au toucher tendre.

Sa densité inférieure permet à la balle d’entrer dans le caoutchouc plus intensément et ainsi proposer un excellent confort et une sortie de balle supérieure. Pour la première fois, Adidas met en œuvre la technologie Octogonal Structure, un renfort en fibre de carbone dans la partie supérieure du cadre pour le rendre plus rigide et réactif. Cela aide à générer une vitesse de swing plus élevée et une meilleure réponse dans les coups extrêmes.

Pour sa fabrication, la marque allemande nous présente une raquette faite d’une structure robuste, en raison d’une construction en Carbon Aluminized 24K (carbone et tissus aluminisés) qui accorde une grande durabilité à cette pala. Un matériau qui, combiné avec ces 2 technologies, fait de cette raquette l’un des modèles les plus puissants de sa catégorie.

Ces technologies sont conçues pour renforcer les points où la raquette a le plus d’impact.

Une autre nouvelle pour 2021 est qu’Adidas a abandonné les faces rugueuses en surface et utilise à la place une structure semblable à du papier de verre (technologie Spin Blade Gritt). Elle améliore la rotation des coups les plus exigeants avec une sensation abrasive décuplée.

Sans oublier le Smart Holes Curve, (qui est présent sur tous les modèles de la gamme 2021). La répartition des trous et la rugosité entre eux est conçue pour augmenter la maniabilité de la lame et faciliter l’effet sur les coups.

Concernant la cosmétique, j’ai eu l’honneur d’avoir pu jouer avec une raquette Limited Edition estampillée “Master LTD“, proposant des coloris différents des raquettes Metalbone d’origine.

Le modèle grand public bénéficie également d’une esthétique sobre et soignée. Une base prédomine dans les nuances de gris “Metal”, comme s’il s’agissait de fibres (en forme de dominos), combinée au noir pour l’image du logo, en grand, au centre des deux côtés du cadre et de la jonction inférieure du pont. Pour terminer, un rouge très empathique déclinant le nom du modèle sur les parties basses du tamis.

En résumé, c’est une raquette qui permettra “moult” possibilités de customisation, axée sur la puissance pure, pour les attaquants de gauche fervents partisans du par 3.

A noter que cette série se décline également en version Contrôle et Junior.

Puissance

La technologie OCTOGONAL STRUCTURE, la composition en CARBONE ALUMINISÉ et sa forme assurent une puissance maximale.

Confort

La géométrie et le caoutchouc EVA SOFT PERFORMANCE renforcent la sensation de confort lors des frappes.
EVA basse densité qui offre une bonne libération de balle et un confort de jeu.

Maniabilité

Avec le Système Weight & Balance, vous pouvez ajuster le poids et l’équilibre, ce qui rend la raquette extrêmement maniable.

Le capuchon noir en bas de la poignée identifie les raquettes avec du caoutchouc SOFT PERFORMANCE.

Adipower Light 3.0

Complètement à l’opposé de la Metalbone, place maintenant à l’Adipower Light 3.0, la raquette la plus légère de la série AdiPower. Un modèle populaire qui est la pala signature de la joueuse WPT Martita Ortega, numéro 6 au classement WPT.

C’est une pala pour les personnes qui privilégient le contrôle et le confort.

La raquette a une forme ronde, un équilibre faible (265mm), un sweet spot situé au centre de la surface de frappe, et pèse entre 345-360 grammes.

Le cadre est en fibre de carbone avec le très réputé Dual Exoskeletontechnologie, qui assure la stabilité pour un contrôle maximal, et la surface d’impact est constituée de fibres de carbone renforcées d’aluminium.

De nouveau est inclus (comme dans toutes les séries Adipower) le Power Embossed Ridge. Cette technologie suit la même base que l’eXosquelette, fournissant à la lame des nervures dans le cadre et un renfort au niveau du pont afin d’offrir une plus grande rigidité à la structure dans ces zones localisées.

C’est une technologie qui aide à maintenir la structure ferme au moment de la frappe, et d’obtenir une puissance explosive avec une stabilité parfaite dans le jeu.

Ainsi, dans la gamme Adipower, nous avons des technologies dans les deux domaines pour augmenter la résistance structurelle et tirer le meilleur parti de la rigidité de la lame dans les frappes à haute intensité.

Le caoutchouc Eva Soft Energy est incorporé dans le noyau offrant une flexibilité accrue et une meilleure sortie de balle. Il a une densité moyenne afin d’obtenir une performance intermédiaire entre puissance et confort, ce qui permet d’offrir le meilleur de chacun.

Avec le caoutchouc Soft Energy couplé au Carbon Aluminized 15K, nous avons une sensation néanmoins assez tendre, et grâce à ce petit coup de pouce supplémentaire nécessaire dans les coups à basse vitesse, nous obtiendrons une performance moins élevée lors des coups puissants. Ce noyau donne à la raquette une sensation agréable et un confort exceptionnel.

Autre renfort supplémentaire, Adidas utilise la technologie Spin Blade In Mold pour créer une structure en relief sur la surface, ce qui facilite la création d’effets, et je peux vous assurer que c’est très efficace ! Ce type de relief nécessite une densité (hauteur) plus élevée. La rugosité est appliquée dans le processus de moulage en gravant le moule de la lame avec une résine spéciale qui le rend en 3D, facilitant l’application d’effets plus importants.

AdiPower Light 3.0 est une raquette facile à jouer qui convient à un large spectre de joueur, débutants, intermédiaires ou avancés. Elle offre un excellent confort et est idéale pour les joueurs qui veulent éviter les blessures telles que le tennis elbow. Les vibrations sont absorbées efficacement et le confort est “al dente” grâce au noyau intermédiaire.

Performances obtenues grâce à une combinaison parfaite de matériaux et de technologies qui amélioreront l’efficacité de cette pala que j’ai adoré.

A noter un protecteur 3M très précieux sur le dessus du cadre pour éviter les frottements.

Concernant l’habillage, la pala se pare d’une esthétique fraîche et élégante avec la laque blanche dans les deux plans pour un design clair et respirant. J’ai également eu la chance de recevoir un modèle estampillé Master LTD, ou seule la cosmétique change par rapport aux versions grand public (et le prix aussi) !

Les couleurs utilisées sont le gris, qui domine, le blanc pour le logo et le bleu pour le nom du modèle, le tout enrichi de très agréables graphiques géométriques rappelant les drapeaux à damier.

Cette pala est une véritable réussite, une raquette créée et recommandée pour les joueur(se)s de tous poils, qui désirent avoir un outil polyvalent, puissant et hautement maitrisable. Une raquette poids plume à la géométrie adaptée en font l’une des plus maniables de la collection.

Cadre: Cadre en carbone
Surface: Carbone ALUMINISED 15K
Caoutchouc: EVA SOFT ENERGY
Le caoutchouc de densité moyenne améliorée offre une libération de balle exceptionnelle sans perte de puissance.
Le capuchon bleu en bas de la poignée identifie les raquettes avec du caoutchouc SOFT ENERGY.

Puissance

Les technologies DUAL EXOSKELETON ET POWER EMBOSSED RIDGE, associées à la fibre de carbone aluminisée 15K et au caoutchouc Eva Soft Energy vous feront briller dans votre jeu offensif.

Confort

La géométrie, les matériaux utilisés et le caoutchouc EVA SOFT ENERGY assurent un excellent confort.

Maniabilité

Forme ronde, ultra légère, poids en manche, c’est un bijou de manœuvrabilité.

Ess Nova 3.0

En dernier lieu, j’ai pu m’attarder sur une pala qui n’a pas la même notoriété que ses 2 ainées, et qui m’a bluffé du moment où je l’ai empoigné, jusqu’à la dernière frappe que j’ai déplié.

Aucune star espagnole ou d’un autre continent n’a décidé de jouer avec cette pala, et c’est bien dommage ! C’est l’alliée parfaite pour le joueur avancé qui a un profil offensif clair, qui a besoin d’une pala puissante, en plus d’être confortable, et qui désire claquer des smashs grâce à un équilibre affirmé en tête. La collection Essnova est donc conçue pour les joueurs de niveau intermédiaire et avancé.

Cette série propose un développement en fibre de carbone mélangé à un noyau plus souple. Essnova utilise l’expertise d’EXOSKELETON pour améliorer la rigidité et l’énergie, apportant stabilité et renforcement à l’ensemble de la structure.

La raquette déploie le Spin Blade GRITT, que nous connaissons tous sous le nom de papier de verre. Il s’agit d’un traitement que la pala reçoit lors du processus final en appliquant un film de sable en même temps que l’application de la laque. Ce film reste collé à la raquette et permet aux joueurs d’appliquer des effets au contact de la face de la raquette.

De format diamant avec une balance haute (285mm) , construction 100% carbone renforcée par un tissu 6K, c’est le combo idéal pour les cogneurs en mal de sensations fortes. De plus, le noyau interne est, comme la Metalbone, le fameux Eva Soft Performance ; un matériau très élastique qui offrira aux joueurs une sortie de balle imbattable et par conséquent, une très bonne sensation de confort dans chacun des coups, car il vous aidera à réduire les vibrations causées par les frappes puissantes ou décentrées.

Comme il a moins de densité, il permet un plus grand rebond sur les coups à basse vitesse et depuis le fond du court. Pour cette raison, cette pala permettra d’expulser la balle du tamis plus facilement et procurera aux joueurs une sensation de confort décuplée. Sa mousse soft procure un confort et un dynamisme unique.

 

L’incorporation de Sweet Spot, avec une nouvelle conception de trous, qui élargissent la zone de frappe et améliorent le point doux, est également à signaler. Si vous êtes un puncher, vous aimerez cette raquette car son équilibre élevé vous permettra de claquer les volées sans une grosse somme d’efforts à déployer.

La EssNova 3.0 se décline également en version Contrôle

Puissance

La forme et l’intégration de la technologie EXOSKELETON vous donne la puissance supplémentaire dont vous avez besoin dans vos attaques.

Confort

Le mélange CARBON 6K-EVA SOFT PERFORMANCE signifie que vous n’avez pas à vous soucier du confort.

Maniabilité

Le poids en tête n’est pas un problème et la manœuvrabilité est tout à fait convenable.

Le capuchon noir en bas de la poignée identifie les raquettes avec du caoutchouc SOFT PERFORMANCE.

Conclusion

3 raquettes pour 3 profils différents. La Metalbone est une raquette modulable assez complexe à prendre en main, car la multitude de combinaisons possibles vous rendra pointilleux au risque de vous faire changer de choix à chaque partie, et par la même occasion vous dérégler comme il se doit. C’est une raquette réservée à l’élite, comme la Wilson Bela Pro et la Babolat Technical Viper. Monstre de puissance exploitable par les durs à cuire, elle ravira les compétiteurs confirmés mais risque de décontenancer l’autre grande majorité des joueurs.

Disponible au prix de 324€, c’est également un argument de réflexion au moment de passer en caisse, si vous n’avez ni le talent ni le bras pour exploiter pleinement la bête.

L’Adipower Light 3.0, en jeu, est carrément à l’opposé de la Metalbone. Facile à jouer, hyper contrôlable, disposant d’une bonne réserve de puissance et exploitant également des dernières innovations de la marque, c’est un modèle agréable auquel je n’ai trouvé aucun défaut. J’ai été tout bonnement stupéfait par la facilité à imprimer des effets avec cette pala. De toutes les raquettes que j’avais dans mon sac ce jour là, c’est bien cette Adipower Light qui m’a le plus fasciné sur ce point précis.

Disponible au tarif de 249€, c’est une pala haut de gamme développée « officiellement » pour le segment féminin.
Néanmoins, le terme « Light » ne doit pas rebuter les hommes, qui trouveront dans ce modèle une arme de choix ultra maitrisable à la vigueur énergique et à l´efficacité absolue.

La EssNova 3.0 se situe au juste milieu des 2 modèles précédents. Raquette préconisée pour le joueur au gameplay agressif, plus exploitable que la Metalbone et plus puissante que l’Adipower Light, c’est le compromis idéal pour le joueur qui tape la balle depuis déjà un certain temps. Trop méconnue du grand public, boudée par les joueurs de haut niveau, à la cosmétique sommaire et embarquant des technologies éprouvées et non avancées, cette pala est une véritable découverte.

Prix sympa (204€) pour une excellente raquette, ce choix ne vous décevra absolument pas. Cette dernière a été mon coup de cœur et je ne peux que conseiller les futurs acquéreurs à reconsidérer cette série, car cette pala a tous les atouts en manche pour ravir le plus grand nombre de prétendants.

Un résumé de toutes les technologies employées par Adidas.

Merci à Thomas Guillen d`Adidas France pour le prêt des raquettes.

Fan de padel, Stéphane est devenu le testeur officiel de la planète padel en Europe. Tout passe par ses mains expertes. Grâce à sa grande expérience dans le monde de la raquette, il est capable de vous scanner le matos de la tête aux pieds !