Dans les conditions sanitaires exceptionnelles, plusieurs joueurs ont décidé de ne pas participer aux tournois américains de l’ATP. Gaël Monfils en fait partie, et a décidé de rester à Genève pour jouer au padel.

Une crise sanitaire qui bouscule le tennis

Le tennis commence progressivement sa reprise après cette crise sans précédent. Le circuit WTA reprendra cette semaine sur les terres siciliennes, avec l’Open de Palerme. De nombreux tournois ont été annulés, et la traditionnelle tournée américaine devrait correspondre à la reprise du circuit ATP chez les hommes.

Elle commencera par le Master 1000 de Cincinnati à partir du 21 aout, qui débouchera sur l’US Open de New York début septembre. Avec un huit-clos annoncé, et plusieurs interrogations concernant la tenue des deux tournois américains, la reprise du tennis professionnel dans un pays aussi touché par le Covid-19 ne fait pas l’unanimité.

Plusieurs joueurs ne feront pas le déplacement

Les conditions instables ne permettent pas aux joueurs de voyager avec certitude. C’est pourquoi, plusieurs joueurs ont tout simplement décidé de ne pas se rendre aux États-Unis.

Roger Federer et Fabio Fognini ne feront pas le voyage pour cause de blessure, mais les absences qui interpellent sont celles de Stan Wawrinka et Gaël Monfils. Les deux joueurs francophones ne figurent pas dans la liste des participants au Master 1000 de Cincinnati, indiquant avec quasi-certitude qu’ils sauteraient le Grand Chelem américain.

Une vidéo a d’ailleurs été publiée ces derniers jours, prouvant que Gaël Monfils n’a pas la tête à la tournée américaine, mais bien au padel !

Gaël Monfils, un adepte du padel

Le joueur parisien n’a jamais caché son amour pour le padel.

Il découvre son cousin américain, le paddle tennis, en 2006, lorsqu’il est éliminé au premier tour du tournoi de Las Vegas. Ne s’attendant pas à une élimination si prématurée, Monfils reste à Las Vegas où se déroulait au même moment le championnat du monde de paddle tennis en individuel. Les organisateurs lui octroient une wild-card, dans le but d’augmenter la visibilité du tournoi. Gaël Monfils devient alors champion du monde de padel, et ne lâchera plus jamais ce sport.

En 2017, Monfils avait préféré participer à l’Open de Lyon de padel aux côtés de Robin Haziza, pendant que la Team France de Coupe Davis affrontait le Japon durant le même week-end.

 

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.