Voici un sujet qui va diviser : l’amortie au padel. Comment appréhender un tel coup ? Que faut-il faire pour rester juste tactiquement et ne pas mettre en danger sa paire ? Nous essayons de répondre à ces questions pour que lors de vos prochaines parties vous ayez toutes les cartes en main.

L’amortie, un coup difficile

L’amortie est, par définition, un coup d’attaque. En effet, il s’agit d’un coup dont le but est de déstabiliser les adversaires par son effet de surprise.

Par contre, c’est un coup qui est difficile à réaliser. En opposition au tennis, les joueurs au padel sont toujours plus ou moins assez proche du filet. Par conséquent, il faudra beaucoup de précision pour ne pas qu’elle se transforme en cadeau pour les adversaires, ou pire, en faute directe.

En effet, si le coup est mal réalisé, cela donnera une balle facile à vos rivaux. Vous allez donc mettre en danger votre équipe, ce qui n’est évidemment pas le but recherché. Veillez donc à ce que votre coup soit effectué dans les règles de l’art pour garder l’avantage dans le point.

Techniquement, il y a plusieurs facteurs qui rentrent en compte dans l’exécution d’une amortie. Le plus important est le touché de balle. Cela se travaille évidemment, mais certain(e)s l’ont plus que d’autre de façon innée. Ce n’est donc pas un coup à la portée de tous, notamment des débutants.

Sachant cela, il ne faut donc pas abuser de l’amortie. En revanche, il faut toujours l’avoir dans un coin de sa tête, notamment quand les adversaires sont plantés au fond de la piste et qu’ils remettent toutes vos attaques. Une petite amortie de temps en temps peut vous permettre de les faire sortir de leur zone de confort, et de vous donner quelques points. Il est également intéressant de la jouer après un bon service qui aura mis le retourneur sur les talons.

Tactiquement, où jouer son amortie ?

Il faut prendre en considération plusieurs choses. La principale est de connaître la position des adversaires. Une fois cela fait, vous avez plusieurs choix.

Tactiquement, il est le plus judicieux de jouer une amortie en parallèle. En effet, le trajet de la balle sera plus court, ce qui laissera moins de temps à vos adversaires pour aller récupérer la balle.

Vous pouvez la poser proche de la grille, qui pourra parfois vous aider avec un rebond favorable si votre coup n’est pas suffisamment proche du filet pour être définitif.

Sinon vous pouvez tenter de faire passer la balle par la porte. Cela rendra la défense encore plus difficile, voire impossible, mais il faut tout de même une bonne dose de précision pour y parvenir !

Enfin, si vous voyez que vos adversaires sont collés au fond du terrain, vers leurs coins, vous pouvez placer votre amortie vers le milieu de la piste. Non seulement ils auront un trajet plus grand à parcourir mais en plus le temps qu’ils communiquent pour savoir qui y va, cela pourrait déjà être trop tard pour eux !