Présente lors du WPT Masters Final, Kristina Clément, Export Manager pour la marque Nox, nous partage son bilan 2021 de la firme ainsi que les challenges qui l’attendent pour 2022.

” Le padel explose au niveau mondial et cela se reflète en termes de ventes “

Padel Magazine : L’année 2021 touche à sa fin, quel bilan Nox peut dresser ?

Kristina Clément : L’année s’est très bien passée, le padel explose au niveau mondial et ça se reflète au niveau des ventes. On est obligé d’augmenter très fortement notre capacité de production, parce que la demande s’envole dans de nombreux pays d’Europe et en dehors également. C’est difficile de répondre à toute la demande, mais on va dire que c’est un bon problème à avoir ! On est très heureux et on sait que ça devrait continuer encore longtemps, car il y a encore plein de pays qui devraient rejoindre le wagon du padel.”

Padel Magazine : Justement, en parlant d’Europe, quelle est la situation de Nox dans les autres continents ? 

Kristina Clément :L’Amérique du sud est en train de “décoller”, mais comme c’est une zone “historique ” avec l’Argentine, on ne va pas parler d’explosion mais plutôt d’un nouveau boom, un “Reboom” si on peut appeler ça comme ça ! Aux États-Unis, on sait que le padel est très développé au niveau de Miami, la Floride etc.. mais les US sont encore loin de tout ça, et si ça explose là-bas, ce sera très bénéfique pour tout le monde. En Asie, pour l’Instant il y a encore beaucoup à faire, tout comme en Australie !”

Padel Magazine : Peux-tu nous dire sur quels axes NOX va investir en 2022 pour accélérer son développement ?

Kristina Clément : Première chose, on a créé un système qui s’appelle le SmartStrap. C’est un moyen très facile de changer son cordon, notamment quand vous transpirez beaucoup ou quand le cordon est usé. On a créé ce système ingénieux, qui en 10 secondes, permet de changer la dragonne. Les dragonnes peuvent être personnalisées etc.. sans avoir à retirer le couvercle qui vous ferait perdre la garantie de la pala.

Au niveau pala, pour la collection 2022, nous sommes la première marque à faire certifier par un laboratoire indépendant la qualité de nos raquettes. C’est un laboratoire basé à Valence à qui nous avons envoyé plusieurs unités de chaque modèle et ils ont tout testé : durabilité, sortie de balle, la résistance aux chocs. De plus, ils ont vérifié le fait que toutes les palas du même modèle soient parfaitement identiques, pour éviter à l’achat l’existence de différence entre deux palas du même modèle.

” Nos joueurs jouent avec les raquettes vendues au grand public “

Padel Magazine : Et concernant les palas en elles-mêmes, est-ce qu’il y a eu des évolutions par rapport à la gamme 2021 ?

Kristina Clément :On a la gamme Luxury qu’on a voulu dédier aux joueurs WPT : Agustin Tapia, Miguel Lamperti et les jumelles Mapi & Majo Alayeto. Concernant l’évolution des raquettes, on a mis en place des finitions spéciales, notamment sur la raquette d’Agustin Tapia (qu’il utilise durant ces Master Finals) : une finition Spin Plus technology qui est 2-en-1, avec du vernis au niveau du logo et l’utilisation d’un relief 3D, et puis une finition mate avec du sable de Silice (donnant un aspect plus “rugueux” à la pala) concernant le reste de la raquette. D’un côté un focus sur la puissance et le contrôle (la finition au vernis), et de l’autre un peu plus d’effets (la finition au sable de silice)

La ML10 Pro cup qui est notre best-seller, a connu sa petite mise à jour également. On a voulu qu’elle soit présente dans la gamme Luxury, on a choisi un moule Luxury également et Miguel Lamperti trouve notamment que ce nouveau moule donne plus de puissance à la raquette. Il l’a testée il y a 2-3 mois et il en est tombé amoureux. Il ne joue plus qu’avec celle-là depuis !”

Padel Magazine : Qu’en est-il de la gamme Dames ? 

Kristina Clément : ” Pour Mapi & Majo, chacune a voulu sa propre pala. Une joueuse de droite préfère la forme ronde, et une joueuse de gauche préfère la forme en diamant, c’est bizarre hein (rires) ! Pour la mousse c’est pareil, une Mouse HR3 classique pour Mapi et une mousse Black EVA pour Majo. On voit que les caractéristiques des joueuses de gauche et de droite se retrouvent dans les modèles de raquettes choisies. Car on le rappelle : nos joueurs jouent réellement avec les raquettes vendues au grand public, donc on est peut-être les seuls sur le marché !

La seule chose que demandent les joueurs c’est un poids spécifique, Agustin et Miguelito aiment jouer avec 377 grammes, mais pour le grand public on s’arrête à 375, c’est la seule différence !”

L’interview est à retrouver dans son intégralité ici :

 

Nasser Housseini

Passionné de football, j’ai découvert le padel en 2019. Depuis, c’est l’amour fou avec ce sport au point de délaisser mon sport de prédilection.