Paula Josemaria et Ariana Sanchez se sont qualifiées pour la finale de l’Alicante Open du World Padel Tour. Les Espagnoles battent Bea Gonzalez et Lucia Sainz 6/3 7/6 pour une deuxième finale consécutive.

Josemaria/Sanchez au dessus

Le début de match est très tactique. Nous retrouvons les schémas de jeu de la finale de l’Adeslas Open de Madrid. Bea Gonzalez est comme à son habitude hyperactive, et couvre les 3/4 de la piste. De plus, Josemaria/Sanchez joue un maximum de balle sur l’Andalouse, jusqu’à la faire craquer. Premier break du match. 3/1

La paire Sainz/Gonzalez, qui nous avait tant impressionné à ce stade de la compétition à Madrid (avec l’un des plus beaux matchs de l’histoire du padel féminin), semble aujourd’hui en-dedans. Paula Josemaria et Ariana Sanchez les font complètement déjouer. Les jeux de services sont remportés facilement. 5/2

Paula Josemaria et Ariana Sanchez impressionnent en ce début d’année. Les Espagnoles sont très solides, et ont les idées claires : ce sont les premières candidates à la première place mondiale. Elles empochent le premier set en 44 minutes. 6/3

lucia-sainz-bea-gonzalez-semifinales-estrella-damm-alicante-open-2021_dsc1115-copia-1170x658

La bête noire de Sainz/Gonzalez

La différence se fait dans la solidité entre ces deux paires. Sûres de leur jeu, Josemaria et Sanchez ne commettent pas d’erreurs. Sainz et Gonzalez doivent faire un exploit pour remporter un point, et se gênent souvent sur des balles au centre : le chemin est encore long si cette paire veut opter pour la première marche du podium cette saison. Elles manquent deux opportunités de break. 2/2

Paula Josemaria et Ariana Sanchez ne sont pas non plus parfaites et commencent à douter, laissant ainsi une petite porte ouverte dans laquelle Sainz et Gonzalez veulent s’engouffrer. 4/3

Paula Josemaria est la sensation de ce début de saison, et elle le prouve une nouvelle fois. Elle passe la balle entre les jambes de Lucia Sainz pour faire le break au meilleur moment. 5/4

“Ne vous inquiétez pas, on va prendre leur service maintenant !” Gaby Reca tentant de réconforter ses joueuses sur le banc. L’argentin est visionnaire :  la résilience de Bea et Lucia leur permet de sauver deux balles de match et de recoller au score ! 5/5

Les deux espagnoles se mettent en mode marathon, et c’est là qu’elles sont les plus fortes. Elles prennent l’ascendant psychologique. “Regardez, maintenant elles doutent. On va serrer les dents, vamos!” exprime Reca sur le banc. 6/5

ariana-sanchez-semifinales-estrella-damm-alicante-open-2021_dsc1071-copia-1170x658

Le match prend une autre tournure dans le douzième jeu du deuxième set. Les points sont de plus en plus spectaculaires. Josemaria/Sanchez sauve deux balles de set pour pousser ce set au tie-break. 6/6

Bea Gonzalez est la joueuse déterminante. Elle gagne les points par des coups gagnants et les perd avec des fautes directes. 3-3 au changement de côté. Paula Josemaria et Ariana Sanchez n’arrivent pas à conclure sur leurs deux balles de match. Nouveaux changement de coté à 6-6. Au bout du suspens, Josemaria/Sanchez conclut finalement cette magnifique bataille. 7/6 (9-7).

Paula Josemaria :Je pleure de joie. Je le dédie à ma famille…”

Ariana Sanchez :“Cette année je me sens très à l’aise sur la piste avec Paula. Nous allons profiter de cette nouvelle finale ensemble demain.”

gonzalez sainz sanchez josemaria statistiques alicante

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.