Alors que le WPT Malaga Open s’est terminé hier, nous avons voulu revenir un peu en arrière, lors des quarts de finale qui opposaient la paire numéro 2, Sanyo Gutierrez et Fernando Belasteguin à Martin Di Nenno et Paquito Navarro.

Paquito Navarro se préparant pour smacher au wpt malaga open

L’Andalou a brillé sur ses terres et nous a prouvé une fois de plus que c’est un véritable showman.

Avec un excellent début de match ou la paire hispano – argentine est parvenue à prendre l’avantage sur leurs rivaux du jour 6-3, l’Hurracan del Barrio de los Remedios et son coéquipier argentin ont su imposer leur jeu et mettre du rythme dans la partie.

Cependant lors du 2ème set Bela et Sanyo ont réussi à recoller au score (6-2) et à mettre en difficulté leurs adversaires en ralentissant le jeu et en venant à bout de leur tactique.

Mais ce n’était pas suffisant pour stopper un Paquito Navarro en feu ce vendredi. Bien décidé à faire le job et à assurer le show dans le Palacio de Deportes José María Martín Carpena il a été intraitable avec les Argentins et a su saisir sa chance lors d’un Punto de Oro décisif pour lui et son binôme.

Revenons sur l’action. Le score est de 2-0 / 40-40 dans la troisième manche en faveur du Sévillan et de l’Argentin. Au service nous retrouvons Paquito Navarro qui sert sur Sanyo et après quelques échanges et un lob un peu raté de la part du Mago de San Luis, l’Espagnol conclut par un smash surpuissant faisant revenir la balle dans son terrain et ne laissant aucune chance à ses rivaux.

Sur ce point gagné il laissa ressortir toute sa joie et l’excitation qu’il met dans chaque rencontre en lâchant un “Ahora si !” démontrant toute la confiance qui se dégageait chez lui à ce moment là.

Bien lancés Di Nenno et Navarro viendront à bout de leurs adversaire sur un score de 6-3 au troisième set, s’offrant ainsi leur place en 1/2 finale. Un match face à Chingotto/Tello qu’ils ont également remporté, avant de s’incliner en finale face à Lima/Tapia.

 

Pour revoir ce point vous n’avez qu’à cliquer juste ici

Crédits : SIte Internet de Ole

 

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.