La journée de jeudi sera marquée par l‘entrée en lice des têtes de séries 1 à 4, pour les huitièmes de finales du Madrid Open. Chez les femmes comme chez les hommes, de nombreuses raisons d’observer avec attention le premier match de plusieurs paires.

Pas de favorites chez les femmes

Le circuit féminin sera très attractif cette saison, car nul ne saurait dire qui pourra prendre le dessus sur les autres paires. Lucia Sainz et Gemma Triay qui ont terminé l’année à la première place ont décidé de se séparer : de nombreuses paires se battront pour le trône.

Ce sont Alejandra Salazar et Gemma Triay (tête de série n°1) qui ouvriront le bal demain matin à 9h30. Elles seront opposées à Verónica Virseda et Lucía Martínez.

Paula Josemaría et Ariana Sánchez seront quant à elles opposées à Carmen Goenaga et Beatriz Caldera, à la même heure. Les “Marta” (Ortega et Marrero) débuteront également leur Open en fin de matinée.

Pour nous Français, le match très attendu arrivera autour de 14h à Madrid. Notre dernière représentante française Alix Collombon, et sa partenaire Jessica Castello, affronteront Lucia Sainz et Bea Gonzalez, une des paires favorites cette saison. Un grand challenge pour Alix Collombon qui n’a rien à perdre dans ce huitième de finale face à des joueuses qui disputent leur premier match ensemble sur le WPT !

Les nouvelles paires chez les hommes

Fernando Belasteguin et Sanyo Gutierrez seront les premiers des favoris à rentrer dans la compétition. Les Argentins seront opposés à Javi Rico et Jeronimo Gonzalez Luque dans la matinée.

Belasteguin et Gutierrez WPT 2021

Alejandro Galan et Juan Lebron doivent confirmer leur statut de n°1 dominateurs la saison passée. Ils débuteront leur saison face à Juan Cruz Belluati et Javier Garrido Gómez.

Pablo Lima et Augustin Tapia joueront pour la première fois ensemble face aux “Lucas” Bergamini et Campagnolo. Paquito Navarro et Martin Di Nenno quant à eux affronteront une équipe qui pourrait jouer les troubles fête cette saison : Arturo Coello et Miguel Lamperti.

Après des huitièmes spectaculaires, nous attendons beaucoup de cette journée du jeudi au Wizink Center de Madrid.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.