Il y a quelques jours, nous assistions au Head Padel Open. C’était l’occasion de rencontrer plusieurs personnalités venues s’amuser et passer un bon moment dans le 20×10.

Ce fut le cas pour le handballeur William Accambray. Le natif de Cannes et actuel arrière gauche du Pays d’Aix UC a répondu présent pour ce grand évènement et s’est confié au micro de Padel Magazine sur ses impressions quant au padel.

Du handball au padel ?

“Match difficile, quand on commence à jouer avec des joueurs d’un autre niveau c’est là que l’on voit la différence (rires)”.

Je ne joue pas régulièrement car pendant la saison nous avons deux matchs par semaine, ce qui rend la possibilité de jouer assez difficile. Cependant durant les vacances avec les amis oui je parviens à jouer un peu plus.”

Je viens de prendre ma licence à Aix-en-Provence et en voyant ce genre de tournoi ça donne envie de jouer plus. Il y a une bonne ambiance. D’habitude je joue plus pour le plaisir mais là avec cette notion de compétition ça donne envie de s’y mettre un peu crescendo. Là il y a de très bons joueurs mais sur des compétitions un peu plus simples je peux prendre beaucoup de plaisir à jouer.”

Mon problème aujourd’hui surtout c’est de savoir quand avancer et quand reculer par rapport à la balle, je dirais la vision du jeu. Je me sens mieux en défense plutôt qu’en attaque pour le moment car je n’ose pas encore trop attaquer. Dans mon sport, le handball je sais comment attaquer mais au padel ce n’est pas encore ça”.

De plus en plus de sportifs se mettent au padel

“Je joue avec Jérôme Fernandez qui pratique beaucoup et qui commence à avoir un très bon niveau. Je joue aussi avec d’autres sportifs. En effet j’ai des amis volleyeurs, ou du water-polo qui se sont mis au padel. C’est un sport qui plaît à tout le monde et qui est très ludique par rapport au tennis qui lui est bien plus compliqué”

L’interview est disponible ci-dessous

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.