Pendant la courte pause du circuit, le World Padel Tour en a profité pour faire un petit tour du monde.

Alors qu’il y a quelques jours le circuit espagnol embarquait caméra au point à la Rafa Nadal Academy à Majorque, aujourd’hui c’est direction Acapulco que ce dernier se rend, à la rencontre de Viviana Corcuera, épouse d’Enrique Corcuera, grand inventeur du padel.

Les origines du padel

Très populaire en Espagne et en Argentine, c’est tout logiquement que dans l’esprit de certains aficionados le padel provient de ces deux pays. Et pourtant ce n’est pas le cas.

En effet, rappelons que le padel, est à l’origine un sport tout droit venu du Mexique, et plus précisément d’Acapulco. Il fut inventé en 1969 par Enrique Corcuera, qui n’avait pas la place nécessaire pour faire construire un terrain de tennis grandeur nature dans son jardin. Lorsqu’il jouait avec ses amis sur son petit court les balles ne cessaient de s’échapper. Pour résoudre cette problématique il décida alors de bâtir des murs allant de 3 à 4 mètres autour de la piste. Exit la raquette de tennis et place à un genre de raquettes de plage en bois. Le Padel était né.

Enrique Corcuera jouant avec les premières palas

“Un sport né d’une sieste ?”

Dans ce fabuleux mini reportage réalisé par le WPT, nous en apprenons un peu plus sur ce sport et sur son inventeur. Des témoignages inédits viennent apporter quelques anecdotes encore méconnues du grand public.

A la base Enrique Corcuera inventa ce nouveau sport uniquement pour se divertir en famille et avec ses amis. Il n’imaginait absolument pas l’impact qu’a pu avoir cette discipline quelques années plus tard dans le monde entier.

Enrique De La Torre, pionnier du padel professionnel et témoin de première heure de ce nouveau phénomène, raconte comment était venue cette idée dans la tête du Mexicain.

“Ici à Acapulco le soleil tape fort et il fait très chaud dans l’après-midi. Enrique avait donc pour habitude de faire une sieste de 15h à 17h. Son épouse Viviana s’amusait à taper la balle contre un mur pour se divertir mais cela le dérangeait lorsqu’il dormait. C’est ainsi qu’il eut l’idée de rajouter des murs de chaque côté et un filet et c’est comme ça qu’est né le padel.

Je me souviens qu’il m’invita un jour dans sa maison et par la suite j’ai eu la chance de jouer à maintes reprises avec lui sur ce tout premier terrain, cela me donne encore la chair de poule juste d’y repenser. La piste était faite de ciment et mal peinte mais nous nous amusions tellement. Au début nous jouions avec des palas en bois.“.

Malheureusement, quand Enrique mourut en 1999, son épouse Viviana décida de vendre la propriété et les nouveaux propriétaires détruisirent la toute première piste de padel pour y faire construire une piscine…

Pourquoi le nom “padel” ?

En plus d’être une personne de renom à Mexico, Ignacio Soto Borja a été aussi témoin du développement du padel depuis toutes ces années. Grand ami d’Enrique Corcuera et ambassadeur World Padel Tour pour la zone Amérique du Nord, il nous explique pourquoi ce sport s’appelle “padel”.

Manuel Arango qui détenait la seconde piste de padel à Acapulco l’aida à rédiger un règlement. Enrique ne mis pas de nom sur cette pratique alors c’est son ami Manuel qui entreprit de trouver une appellation pour cette nouvelle discipline.

Au tout début il choisit le nom de “Rebotenis” car il s’agissait d’un petit terrain de tennis et vu que la balle pouvait rebondir sur les murs cela semblait logique. C’est ensuite que vint la discussion avec des Argentins qui eux appelaient ça “Paddle” avec le fameux double “d”. En Espagne et au Mexique nous voulions que ce sport ait un nom universel pour clore toute confusion. De là est né le mot “PADEL”.

Malheureusement bon nombre d’années après cette confusion continue d’exister car on entend encore beaucoup de personnes dire Padel- Tennis”.

La plus vielle piste de padel

Lors de sa visite à Acapulco, le World Padel Tour a eu la chance de pouvoir visiter la plus ancienne piste de padel au monde. Celle-ci a été construite en 1976 et se trouve dans l’actuelle maison familiale de la famille Arango.

Mme Corcuera s’est remémorée ses souvenirs sur la genèse de ce projet fou.

“Après avoir découvert le padel chez nous en 1969, la famille Arango décida de faire construire cette maison avec un terrain de padel à l’extérieur. Et depuis petit-à-petit plusieurs familles firent de même et se mirent à implanter des pistes chez elles”.

“Feu mon époux était propriétaire d’une raffinerie de sucre à Jalisco, dans la province de Guadalajara. Nous nous y rendions très souvent et là-bas il y avait des frontons. Nos amis nous disaient que la pelote basque était un sport difficile à pratiquer de part son côté brusque. Ce n’était pas assez convivial pour Enrique. Il me demanda alors ce que je pensais du fait qu’il fasse rajouter des murs autour du terrain et il y plaça par la suite un filet au milieu.

Nous nous sommes ainsi mis à jouer sur ce terrain particulier dans le ranch de ma famille. Ce fut tellement divertissant et agréable. Nous nous demandions avec quel type de balles nous pourrions jouer. Squash ? Tennis ? Nous avons alors décidé de tester différentes raquettes et diverses balles présentes sur le marché.

En 1970 les Argentins sont venus dans notre maison à Acapulco. Ils étaient enchantés et nous avons commencé a tester des raquettes qu’ils avaient apportées de Buenos Aires. Ce fut un succès.

Nous nous sommes ainsi mis à jouer sur le terrain que nous avions construit ici à Acapulco. C’était très amusant car un des murs de la piste donnait sur la chambre d’Enrique et c’est là que se trouvait le caisson du climatiseur. Nous ne pouvions pas l’enlever donc quand la balle tapait sur ce caisson, la règle était de remettre deux balles !“.

“Un sport qui réunit les gens”

“C’était incroyable ! Tous les membres de notre famille venaient jouer chez nous. C’était une époque merveilleuse. Les petits jouaient avec les grands. Nous faisions des tournois en famille et il était possible de voir la grand-mère affrontait le petit-fils. Aujourd’hui encore je continue à jouer au padel avec mes petits-fils et j’adore ces moments passés avec eux”.

“Je me suis amusée aussi à rédiger les règles de ce sport en 1969. Je devais demander à Enrique toutes les mesures du terrain, des lignes etc, c’était un travail très fastidieux mais j’y ai pris beaucoup de plaisir. Je me rappelle que Manolo Santana était venu en 1972 et il pouvait rester jusqu’à une heure du matin à jouer. Il était fasciné par ce sport et nous disait qu’il n’avait jamais vu autre chose d’aussi divertissant dans sa vie.

Le début d’une nouvelle discipline

Tous les ans au mois de décembre le prince Alfonso de Hohenlohe, un membre de la famille des Corcuera avait pour habitude de venir à la maison et il adorait jouer avec nous. Il se prit de passion pour ce sport et quand il partit en Espagne, dans le fameux Marbella Club, il fit construire les deux premières pistes là-bas. Elles étaient magnifiques et c’est mon époux qui les inaugura”

Ce mini reportage sur les origines du padel est un bel hommage réalisé par le World Padel Tour aux époux Corcuera pour avoir inventé et fait découvrir ce fabuleux sport qui aujourd’hui compte des millions de passionnés.

Pour voir le reportage en entier (en espagnol sous-titré en anglais), cela se passe juste en-dessous :

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.