Padel BusinessACTUALITÉS

Le padel, un sport de moins en moins méconnu ?

Ce sport encore méconnu dans l’Hexagone, connaît néanmoins depuis 2013 puis en 2014 avec  l’intégration du Padel dans la Fédération Française de Tennis un virage sans précédent, aussi bien en nombre de pratiquants qu’en termes de structuration.

« La discipline se développe bien et, même, plus rapidement que je ne l’imaginais. Aussi bien dans les clubs FFT (90 courts) que dans des structures privées (155 courts). » Comme l’a précisé Jean-Pierre Dartevelle le désormais ex-vice-président de la Fédération Française de Tennis.

Il poursuit : « il y a un réel engouement autour du padel et c’est une nouvelle opportunité pour aller chercher de nouveaux adhérents ».

Depuis plusieurs années, le nombre de joueurs de tennis n’augmente plus, au mieux. L’enjeu est clair, face à cette stagnation, le tennis doit se relancer grâce aux nombreux projets de construction de courts de padel qui se mettent en place partout sur le territoire.

Certes, nos voisins espagnols ont un temps d’avance sur nous mais cela signifie qu’il reste aujourd’hui tout à faire et que les perspectives d’évolution sont immenses. Cependant, le débat existe pour savoir si le padel et le tennis sont réellement complémentaires. Certains sceptiques considèrent que les deux sports doivent être dissociés l’un de l’autre. Dans un contexte où le tennis apparaît comme vieillissant pour les uns et où d’autres ont des positions plutôt réactionnaires vis-à-vis du padel, il est apparu nécessaire de mettre en évidence la croissance certaine du padel en France.

L’économie du padel prend pas à pas une place importante dans le cercle tennistique. En effet, beaucoup d’acteurs sont impliqués et permettent la démocratisation de ce sport : les pratiquants, la FFT, les équipementiers, les clubs de tennis et les licenciés, les constructeurs, les complexes sportifs privés, les sponsors, les anciens tennismen et certains encore en activité.

Néanmoins, le cadre compétitif de ce sport demeure encore peu développé en France. Il reste une charge de travail importante pour que des joueurs professionnels ou amateurs puissent évoluer dans un environnement propice à la pratique. Les dotations sur les tournois et l’économie autour du padel sont encore relativement faibles et ne permettent pas encore de vivre de ce sport.

Sur le même sujet:

Antoine Sarroste

Antoine Sarroste a étudié le padel. Il nous offre son expertise autour du développement du padel en France.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

X
X
Lire les articles précédents :
La Blast by Dunlop profite du Black Friday

Ce vendredi, Dunlop Padel propose une édition très spéciale : La Dunlop Blast avec cette couleur rouge. La raquette de padel  de Juani Mieres en solde... Rapprochez-vous du site Dunlop...

Fernando Belasteguin reviendra t-il aux affaires ?

Pour tout fan qui aime le padel, vous savez que les derniers mois ont été marqués par l’absence de l’un des plus grands joueurs de l'histoire du padel mondial :...

Le B14 en mode P1000 du 14 au 16 décembre

B14, le club de padel de la région parisienne proposera du 14 au 16 décembre un P1000 messieurs. Il s'agira du dernier gros tournoi de padel de l'année.

Fermer