Le quotidien italien Corriere dello Sport a pris le tournant du padel. Aujourd’hui c’est avec l’italo-argentin Andrés Britos que le Corriere s’entretient au sujet de ses perspectives pour 2021.

La culture padel en Argentine

“J’ai découvert le padel enfant, en suivant mon père dans les clubs de la ville où, avec d’autres enfants, je jouais à l’extérieur de la “cage” en essayant d’imiter les grands.”

“À 12 ans, j’ai commencé à prendre des cours avec mon frère et certains de mes amis et à 15 ans, j’ai participé à mon premier championnat du monde junior en Espagne. Je suis devenu joueur professionnel à 20 ans, participant au World Padel Tour pour la première fois cinq ans plus tard.”

Britos Inzerillo Pyramides volée

Sur le tour italien avec Tapia

“Je suis vraiment honoré de participer au championnat italien de Serie A, que je dispute depuis 4 ans maintenant. Cette année, je porterai le maillot de Magic Padel à Rome, en compagnie d’Agustin Tapia.”

“Avec ma double nationalité, jouer en Italie me remplit de fierté car ma grand-mère était italienne. J’ai également la chance de faire partie de l’équipe nationale italienne, avec laquelle j’ai participé aux championnats du monde au Paraguay, puis aux championnats d’Europe en Espagne, jusqu’en 2019, date à laquelle nous avons disputé une finale épique contre la France à Rome, et obtenu le titre de champions d’Europe. Pour moi et mes coéquipiers, ce fut un moment très émouvant, où nous avons ressenti la forte affection du public. C’est un souvenir indélébile et je n’aurais jamais cru pouvoir vivre une expérience aussi excitante”.

gustavo-spector-victoire-britos-italie

Un développement express en Italie

“Ce qui m’impressionne, c’est la vitesse à laquelle ce sport s’est développé en Italie. A chaque fois que reviens dans ce pays, je suis impressionné par le nombre d’installations et la rapidité avec laquelle elles sont construites ! Cela montre le succès non seulement en termes de sport mais aussi en termes de retours économiques et d’opportunités commerciales.”

“Le président de la FIP, Luigi Carraro, fait un excellent travail pour faire grandir le mouvement en Italie, tant au niveau professionnel qu’international”.

2021 prometteur

“En parlant du WPT, mon objectif sera de faire partie des 28 meilleures paires. Avec mes coéquipiers nationaux, nous poursuivons le rêve de participer aux championnats du monde et de nous positionner parmi les quatre meilleures équipes du monde.”

“Sur le plan personnel, je suis sur le point de présenter un nouveau projet de développement qui implique l’Italie et qui contribuera à rendre ce sport encore plus important.

Andrés Britos est très actif dans de nombreux pays. Nous l’avions vu au P2000 des Pyramides avec Jérôme Inzerillo.

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.