Jonas Bjorkman et Thomas Johansson ont joué leur premier tournoi de padel professionnel à l’occasion du Grand Master de Suède de l’APT Padel Tour. Les deux légendes suédoises passent au micro de Franck Binisti !

“Une belle expérience”

Jonas Bjorkman : “Les deux autres joueurs ont été plus forts -Relis Ferreyra et David Gutierrez-. C’est toujours très difficile pour des amateurs de jouer contre des joueurs professionnels. Mais nous progressons lorsque nous jouons avec eux. C’est sympa, c’est un bon processus d’amélioration. Nous avons même eu quelques possibilités dans le second set, mais nous devons vraiment jouer parfaitement.”

Thomas Johansson :“Je préfère être dans le bureau… Mais nous nous sommes vraiment amusés ! Ils nous montrent vraiment comment jouer au padel. C’est vrai que nous avons eu quelques possibilités dans le second set. J’aimerais rejouer quelques fois.”

Johansson / Björkman vs Ferreyra / Gutiérrez

“Nous avons un rêve”

Jonas Bjorkman : “Au padel, un amateur peut jouer contre un professionnel et la différence de niveau ne sera pas aussi grande qu’au tennis. Ça faisait longtemps que l’on voulait jouer ensemble, mais nous devons encore apprendre. Lorsque nous ne ne leur faisons pas assez mal, ça devient très physique…nous avons besoin de plus d’entraînements !”

“On aimerait faire partie de la sélection nationale ! Mais Thomas travaille de 8h à 17h sur l’APT, et j’ai aussi de nombreuses choses. Si l’on mettait cela en pause, on pourrait s’entrainer. Mais l’année prochaine j’aurai 50 ans, et Thomas en a 47. Peut être que cela ne sera donc qu’un rêve. Mais il serait très intéressant de s’entrainer 4 fois par semaine et voir le niveau que nous pourrions atteindre. C’est un plaisir de jouer avec Thomas. Je sais exactement où il va mettre la balle. 

Thomas Johansson : “Jonas a la même attitude sur le court que ce soit au padel ou au tennis. On aurait mieux fait contre ces joueurs au tennis. C’est vraiment sympa de jouer car nous ne nous voyions pas si souvent. C’est un sport si addictif auquel nous aimerions jouer tout le temps. On s’inscrira à un autre tournoi !”

Lorenzo Lecci López

À ses noms, nous devinons ses origines espagnoles et italiennes. Lorenzo est un polyglotte passionné de sport : le journalisme par vocation et l’événementiel par adoration sont ses deux jambes. Son ambition est de couvrir les plus grands événements sportifs (J.O. et Mondiaux). Il s’intéresse à la situation du padel en France, et offre des perspectives pour un développement optimal.