Lors du World Padel Tour Marbella Master, nous avons pu constater que les meilleurs joueurs de gauche pouvaient avoir une manière de jouer les balles hautes très différente. Que prilivégier ? Essayons d’y voir plus clair.

Ceux qui ont pu suivre en direct les phases finales masculines du WPT Cerveza Victoria Marbella Master ont très certainement été impressionnés par un niveau de jeu hallucinant. Les top players d´aujourd’hui sont capables de réaliser des choses incroyables, parmi elles on retrouve le travail des balles hautes.

Avant d´entrer dans le vif du sujet, j´aimerais que l´on comprenne à quel point il est difficile de gagner un point face à des joueurs du top 10 mondial. Ils sont hyper entrainés, lisent parfaitement la trajectoire de la balle, et sont capables de défendre sans relâche plusieurs dizaines de balles sans réaliser de fautes directes.

A partir de là le travail pour l´équipe qui attaque se complique. Vu que la majeure partie des balles que défendront nos adversaires seront des balles hautes, comment les jouer ?

Un smash ?

Réaliser un smash à haut niveau revient à prendre des risques. Plusieurs options s´offrent au joueur qui attaque.

  • Soit vous pouvez frapper la balle devant vous et vous parviendrez à ramener la balle dans votre camps.
  • Soit le lob est très haut, vous avez le temps de vous placer correctement sous la balle même depuis le fond du terrain, et vous arrivez à smasher avec de l´effet pour ramener la balle chez vous, c’est le domaine dans lequel excelle Juan Lebrón, et c’est le seul joueur à tenter (et réussir) ce coup aussi souvent.
  • Soit vous voulez la sortir par 3. Dans le jeu actuel, les joueurs sortent de moins en moins la balle de la piste car les défenseurs sont tellement rapides qu´ils peuvent contrer. Cette option, de plus en plus risquée, est choisie uniquement lorsque l´attaque est claire et les défenseurs loin du filet.
  • Enfin, et nous y venons, nous avons le smash travaillé, qu´utilisent la plupart des joueurs de gauche comme Stupa, Galan, Navarro ou encore Lima en tant que gaucher. Ce smash est souvent réalisé en reculant après un lob des adversaires qui ne vous permet pas d´être correctement positionné pour réaliser les frappes énumérées ci-dessus. Le but de ces smashs est d´abord de ne pas perdre le filet. Ensuite de trouver des zones difficiles à défendre :
    • La grille
    • Le rebond sur la vitre latérale qui vient mourir sur la vitre de fond
    • Le rebond sur la vitre de fond qui vient mourir sur la vitre latérale ou la grille (« faux par 3 »)
    • Tombante dans les pieds du volleyeur

Savoir jouer et travailler les points avec son smash est devenu très important. Avant, les smashs étaient des coups pas forcément précis qui permettaient de finir les points. Aujourd´hui c´est un coup précis, très utilisé chez les joueurs pour ne pas perdre le filet et mettre la défense en difficulté. Nous avons vu à Marbella que le smash grille de Paquito Navarro avait fait d’énormes dégâts. On s’aperçoit qu’il est aujourd’hui davantage utilisé que la bandeja chez les joueurs de gauche.

Une bandeja ?

Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu´est une bandeja, c´est un coup que l´on pourrait mélanger entre un smash et une volée. Réalisé à hauteur de la tête, il peut être coupé ou brossé.

Ce coup spécifique au padel à été créé en premier lieu pour ne pas perdre la position d´attaque au filet. Avec le temps, il a été travaillé par les joueurs et devient très utilisé dans un jeu “chirurgical”. 2 façons de jouer la bandeja : en appuis, ou en suspension.

  • Rares sont les bandejas que pourront jouer les top players en appuis. Lorsque l´occasion se présente, ils ont tendance à chercher un rebond très bas et une balle qui restera très proche des vitres car nous savons que les défenseurs sont capables de récupérer n´importe quel type de balle. Donc, vitesse ok, mais surtout de la précision.
  • Le gros du travail sera sur les bandejas en suspension. C’est un coup particulièrement utilisé par Maxi Sanchez ou Fernando Belasteguin lorsqu’il joue à gauche. En les regardant faire on se dit parfois « mais vas-y frappe… »car nous les voyons souvent jouer de façon lente. En réalité si vous jouez rapidement une bandeja que vous aurez à frapper légèrement derrière vous, vous aurez peu de temps pour vous replacer. Donc, vous perdrez le filet. Jouer lentement permet aussi de trouver plus de zones et laisser vos adversaires au fond car votre balle rebondira peu sur la vitre. Toutefois il existe deux vitesses.
    • Lente. De cette façon les joueurs sont précis. Ce sera la bandeja la plus souvent utilisée qui permettra d´attendre le moment opportun pour une attaque dans de bonnes conditions.
    • Rapide. Pour surprendre les défenseurs au fond de la piste. La plus utilisée est cette balle qui frappera en premier lieu la vitre de fond et qui rebondira ensuite sur la grille. Également il existe cette bandeja rapide qui sera jouée sur les défenseurs qui viendront presser au filet après le lob. Le corps étant la zone préférée dans cette situation permettra de “fixer” les joueurs afin de reprendre le filet sur le coup suivant.

Le padel d´aujourd´hui est de plus en plus rapide. Arriver à déborder les meilleurs joueurs est très difficile car leur préparation et leur lecture de la balle sont exceptionnels. Frapper fort est utilisé dans 2 situations : soit pour surprendre, soit dans un cas clair de finition de point. Tous les autres coups, et notamment les balles hautes, sont des coups de préparation pour créer des mouvements sur la piste, des trous, dans lesquels il faut s´engouffrer.

Si vous voulez progresser au padel, ne vous prenez pas la tête si vous ne maîtrisez pas bien un coup. On s’aperçoit qu’un joueur comme Navarro excelle à haut niveau en faisant très peu de bandejas, et a contrario, Bela ou Maxi Sanchez sont des top players qui utilisent majoritairement la bandeja et beaucoup moins le smash travaillé. Donc si vous voulez jouer comme les pros, peu importe que vous préfériez réaliser des bandejas ou des smashs travaillés, dans un premier temps soyez patients, et travaillez la précision sur tous les coups que vous exécuterez !

Julien Bondia

Julien Bondia est professeur de padel à Ténérife. Il est le fondateur de AvantagePadel.net, un logiciel très apprécié des clubs et joueurs de padel. Chroniqueur et conseiller, il vous aide à mieux jouer par l’intermédiaire de ses nombreux tutos padel.