Alors qu’il y a quelques semaines se tenait l’un des tournois les plus attendus de l’année, le Paris Premier Padel Major à Roland-Garros, Padel Magazine a pu s’entretenir le temps d’un instant avec Ziad Hammoud, membre de l’équipe Premier Padel.

L’homme d’affaires est revenu sur l’accueil de cet événement chez les joueurs et le public ainsi que sur les ambitions de Premier Padel dans les années à venir.

“Des retours positifs”

“Nous sommes très contents d’être ici sur ce court Philippe-Chatrier à Roland-Garros, les joueurs sont également très heureux d’être là. C’est un temple pour le sport et une maison pour beaucoup de sportifs.

“Cette semaine de compétition pour cette première édition fut un grand succès. Les retours que nous avons pu avoir des joueurs ou du public ont été très positifs. Mais le plus important c’est surtout que les joueurs passent un excellent moment et puissent vivre un rêve éveillé.

“Nous avons pu compter pas moins de 4 000 personnes venues assister aux demi-finales. On peut dire que c’est une réussite pour un pays où le padel n’en est pas encore au niveau de certaines autres nations.”

“L’année prochaine nous serons de nouveau à Roland-Garros”

Le partenariat que nous avons avec la Fédération Française de Tennis, qui au demeurant a fait un travail exceptionnel, a pour objectif de réitérer cette expérience sur plusieurs années. C’est important pour les joueurs car ils sont tellement contents de venir jouer ici que nous voulons continuer à leur offrir cette expérience incroyable. Nous ne savons pas encore si le prochain Paris Premier Major se jouera en juillet l’année prochaine mais ce qui est sûr c’est que nous serons de nouveau ici, à Paris.”

“Construire un circuit professionnel, de haute qualité, sur le long terme”

“Nous l’avons annoncé depuis le début, ce n’est pas une surprise, nous sommes dans l’optique de construire un circuit professionnel de grande qualité sur du long terme. C’est exactement ce que nous sommes en train de faire avec l’aide de la FIP, des promoteurs ou bien même de l’association des Joueurs (PPA). “

“Pour le Premier Padel de Madrid qui se tiendra dans quelques jours, des milliers de billets sont déjà vendus. En Espagne le padel est un sport tellement important que même pour la première semaine d’août à Madrid nous attendons beaucoup de gens dans les gradins.”

“Il faut internationaliser le padel”

“Il y a déjà six étapes qui ont été annoncées et d’ici quelques semaines nous allons dévoiler quelques dates supplémentaires et vous verrez où celles-ci se joueront. La seule chose que je peux dire c’est que pour 2022 – 2023 nous allons essentiellement nous concentrer sur les continents américain et européen. Pour 2024 nous avons l’objectif d’organiser une étape en Asie. Cela pourrait permettre au padel de se faire encore plus connaître sur ces territoires.”

L’Espagne est le berceau du padel et nous sommes très fiers de compter autant de joueurs espagnols et de jouer dans une ville aussi belle et incroyable que Madrid mais je pense que nous sommes tous d’accord sur un point : ce sport doit s’internationaliser. C’est ce que nous essayons de faire avec Paris, Doha, Rome, Mendoza … C’est primordial pour le padel et nous devons créer des champions qui viennent d’autres pays.

Retrouvez dès à présent l’interview complète en espagnol :

Et juste en dessous la version française :

Sébastien Carrasco

Fan de padel et d’origine espagnole, le padel coule dans mes veines. Très heureux de vous faire partager ma passion à travers la référence mondiale de padel : Padel Magazine.